Henri IV est assassiné par Ravaillac
14 mai 1610
Popularité
Classement selon le nombre de visites=14 sur 37Classement selon le nombre de visites=14 sur 37
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
le contexte
Haut de pagepas de paragraphe précédentle déroulement

Henri IV a ramené la paix interieure avec l'édit de Nantes et la paix extérieure avec la paix de Vervins.

 13 avril 1598 1 : Edit de Nantes : Liberté de culte pour les Protestants. Fin des guerres de religion.
 2 mai 1598 2 : Paix de Vervins avec l'Espagne.
 juin 1598 3 : Sully devient surintendant des finances.

Le royaume bénéficie ainsi d'un redressement spectaculaire.

Le roi provoque cependant des mécontentements :

  • Les nostalgiques de la Ligue, et l'entourage dévot de la reine, lui reprochent son soutien aux princes protestants contre les Habsbourgs.
  • Certains protestants cherchent à grapiller plus que l'édit de Nantes, lui faisant sentir qu'il ne doit pas oublier qu'il a longtemps été leur chef de file
  • Les grands princes de tous bords acceptent mal le pouvoir royal qui devient de plus en plus absolutiste.

La tension monte à nouveau avec les Habsbourgs, suite à la fuite du prince de Condé et à l'intervention d'Henri IV dans un différent opposant l'empereur aux princes protestants (en faveur de ces derniers). La reprise de la guerre semble iminente, ce qui provoque du mécontentement. En particulier, un illuminé du nom de François Ravaillac, qui se croit investi de la mission divine de faire convertir les protestants par le roi, interprête la guerre qui se prépare comme une guerre contre le pape et les catholiques. N'arrivant pas à être reçu par le roi, il décide de purement et simplement le supprimer quand il en aura l'occasion...

Pour l'heure, la guerre n'est pas encore déclarée, et on se préoccupe d'abord du sacre de la reine.

 13 mai 1610 4 : Marie de Médicis est sacrée reine de France.
le déroulement
Haut de pagele contextequi a décidé la mort du roi ?

Ce jour 14 mai 1610, Sully était malade. Henri IV décide d'aller le visiter, et s'y rend en carosse. Les rues de Paris étaient déjà un cauchemar pour la circulation, et le carosse royal se trouve bloqué dans ce qu'on appelerait aujourd'hui un embouteillage.

Ravaillac, qui guette le passage du carosse, ne laisse pas echapper une pareille occasion. Il se précipite sur le carosse et poignarde le roi par deux fois.

Henri IV meurt assassiné - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1960

Le meurtrier est vite maitrisé, mais trop tard pour le roi. On ramène en catastrophe le roi chez lui, mais il meurt en arrivant au Louvre. Ravaillac est soustrait à la foule qui allait le massacrer.

qui a décidé la mort du roi ?
Haut de pagele déroulementles conséquences

La question de l'origine de l'assassinat d'Henri IV n'a pas été vraiment tiré au clair :

  • L'acte d'un déséquilibré isolé ? C'est en tout cas la version de Ravaillac lui-même, qui même sous la torture clamera qu'il a agit seul, de sa propre initiative.
  • Une revanche des catholiques ? On a soupçonné en particulier les Jésuites d'avoir poussé Ravaillac au meurtre du roi, ancien protestant et un peu trop allié aux princes protestants allemand au goût des nostalgiques de la Ligue.
  • Une conspiration au sommet de l'Etat ? On a aussi soupçonné la reine Marie Médicis et ses proches, catholiques dévôts et ennemis des protestants, d'avoir comploté contre le roi. Il est troublant que l'assassinat arrive pile au lendemain du couronnement de la reine et avant le déclenchement du conflit contre l'empereur.

L'hypothèse la plus courament admise semble être la première : le geste dément d'un déséquilibré.

les conséquences
Haut de pagequi a décidé la mort du roi ?pourquoi cet évenement est-il célèbre?

A court terme, Ravaillac va payer de sa vie son régicide.

 27 mai 1610 5 : François Ravaillac est exécuté en place de grève pour avoir assassiné le roi Henri IV.

On l'éxécute avec des raffinements de cruauté : torture, puis écartellement.

Sur le plan politique, le nouveau roi est Louis XIII, un enfant de 9 ans. Une régence est nécessaire, et c'est sa mère qui l'assurera, avec ses amis Concini. C'est le parti ultra catholique qui prend le pouvoir. La situation devient vite intenable pour les anciens conseillers d'Henri IV.

 12 juillet 1610 6 : Concini entre au conseil des Finances.
 26 janvier 1611 7 : Démission de Sully.
 19 novembre 1612 8 : Concini devient maréchal de France.

Plus question de soutien aux princes protestants ni de guerre contre les Habsbourgs... Au contraire, on marie le roi avec une princesse espagnole.

 2 octobre 1614 9 : Majorité de Louis XIII. Fin officielle de la régence de Marie de Médicis.
 28 novembre 1615 10 : Mariage du roi Louis XIII avec Anne d'Autriche.

Cependant, Louis XIII finit par prendre son indépendance, en faisant liquider les Concini.

 24 avril 1617 11 : Assassinat de Concini, avec l'accord du roi. Marie de Médicis est écartée des affaires.
 8 juillet 1617 12 : Execution de Léonora Galigaï, femme de Concini.

Au final, avec le tandem Louis XIII et Richelieu, les grands axes de la politique d'Henri IV sont repris :

  • Maintien de la liberté religieuse des protestants
  • Progression de l'absolutisme
  • Opposition aux Habsbourgs

L'assassinat d'Henri IV n'aura donc pas eu d'effet durable sur la politique de la France et l'évolution de ses institutions.

pourquoi cet évenement est-il célèbre?
Haut de pageles conséquencespas de paragraphe suivant

Cet évenement est célèbre à cause du très grand émoi que l'assassinat a soulevé : D'une part, c'est l'un des très rares cas d'assassinat d'un dirigeant français, et surtout le roi Henri était très aimé de son peuple et fut beaucoup pleuré.

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (13 avril 1598) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 51
 - 2 (2 mai 1598) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 51
 - 3 (juin 1598) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1304
 - 4 (13 mai 1610) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 146
 - 5 (27 mai 1610) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1304
 - 6 (12 juillet 1610) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1304
 - 7 (26 janvier 1611) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1304
 - 8 (19 novembre 1612) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1304
 - 9 (2 octobre 1614) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 151
 - 10 (28 novembre 1615) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 52
 - 11 (24 avril 1617) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 151
 - 12 (8 juillet 1617) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1304
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 13 mars 2017 ]