les gaulois assiègent Rome
-390
Pour en savoir plus sur les gaulois assiègent Rome :
le contexte le contexte
les anecdotes les anecdotes
les conséquences les conséquences
Popularité
Classement selon le nombre de visites=13 sur 37Classement selon le nombre de visites=13 sur 37
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
le contexte
Haut de pagepas de paragraphe précédentles anecdotes

Les gaulois ont pénétré en Italie. Certains d'entre eux commencent à s'installer dans la plaine du Pô.

Une importante troupe menée par un chef que les historiens latins nomment Brennus vient piller l'Italie. Ils s'attaquent aux romains qui sont défaits près de l'Allia (18 juillet).

Rome (Italie)
9 photos
Pages supplémentaires sur : Colisée, Panthéon, Forum, Vatican
[Ville]
Rome
elle même est prise et les derniers defenseurs se retranchent dans la forteresse du Capitole. Les gaulois mettent le siège, bien décidés à rançonner en bonne et due forme ces romains.

les anecdotes
Haut de pagele contexteles conséquences

Deux anecdotes célèbres sont associées à ce siège et à son dénouement :

  • L'épisode des oies du Capitole.
  • Le « Vae Victis » de Brennus

Les oies du Capitole

Malgrè les rigueurs du siège, l'épuisement des vivres et la faim, les assiégés ont gardé en vie les oies sacrées du Capitole à cause de leur caractère religieux.

Une nuit, les gaulois tentent un assaut surprise. Les sentinelles épuisées et affamées ne les entendent pas arriver... mais les oies si. Les volatiles se mettent à jacasser et donnent l'alerte. Les gaulois sont repoussés... trahis par les oies du Capitole.

Malheur aux vaincus! - tiré de «Les Légions perdues» (série Alix de Jacques Martin)
Malheur aux vaincus! - tiré de «Les Légions perdues» (série Alix de Jacques Martin)
Les oies du Capitole - tiré de «Les Légions perdues» (série Alix de Jacques Martin)
Les oies du Capitole - tiré de «Les Légions perdues» (série Alix de Jacques Martin)

Vae Victis

Quand la situation devient intenable, les romains négocient le départ des gaulois. Ces derniers acceptent de partir si les romains leur versent 1000 livres d'or.

Les assiégés rassemblent ce trésor, et une pesée est effectuée. Les poids des gaulois et l'or des romains ne correspondent pas (probablement les gaulois ont-ils truqués les poids, du moins c'est ce qu'ont pensé les romains).

Le chef Brennus coupa court aux contestations des romains en jetant dans la balance sa lourde épée, en disant « Malheur aux vaincus » (« Vae Victis » en latin), signifiant ainsi aux romains qu'ils n'étaient pas en position de pinailler, même pour défendre leur bon droit. Comme le dira plus tard Jean de la Fontaine
Fabuliste  
[8 juillet 1621 / 13 avril 1695]
[Biographie]
La Fontaine
, la raison du plus fort est toujours la meilleure (ou du moins celle qui a gain de cause), et il s'agissait là d'une reddition, pas d'un échange commercial...

Les romains durent s'incliner et verser en or la masse des poids des gaulois plus de l'épée.

les conséquences
Haut de pageles anecdotespas de paragraphe suivant

Sur le plan stratégique, Rome (Italie)
9 photos
Pages supplémentaires sur : Colisée, Panthéon, Forum, Vatican
[Ville]
Rome
est passé à deux doigts de la catastrophe. Mais les gaulois n'étaient pas là pour conquérir ou détruire la ville... Les romains releveront leurs murs, rebatiront leur cité... et auront le glorieux destin qu'on leur connait!

Sur la plan psychologique, ils en ont pris un bon coup. Ils resteront pendant très longtemps traumatisés par cette expérience et redouteront les gaulois. Leur expansion vers le nord en sera ralentie (surtout qu'il y a d'autres voisins beaucoup plus expansionnistes que les gaulois en Mediterannée avec qui se chamailler, à commencer par Carthage).

On peut donc dire que les romains en sont quittes pour une trouille bleue et un gros trou dans la caisse, mais que cette déroute romaine n'a pas les effets desastreux qu'elle aurait eu face à une puissance conquérante ou concurrente (style Carthage).

Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 30 novembre 2017 ]