la Pax Romana
Page précédente : les révoltes contre Rome
Niveau supérieur : la Gaule romaine
Page suivante : l'Empire romain d'Occident
Limites de la période
Début : 70 = Exil de Civilis
Fin : 17 janvier 395 = Mort de Théodose et partage de l'Empire entre ses fils Honorius (Empire d'Occident) et Arcadius (Empire d'Orient)
Résumé
Les habitants de la Gaule sont devenus des Gallo-Romains. Pendant plusieurs siècles, ils vivront dans une paix relative (en tout cas bien plus en paix que durant les siècles de fureur qui suivront, en particulier le notre) qui apparaîtra un âge d'or aux générations suivantes. C'est la Pax Romana, la Paix Romaine.

Cependant, les signes de la prochaine fin de l'Empire s'accumulent : pression accrue des barbares, graves crises institutionnelles d'un Empire rendu ingouvernable par son gigantisme.

Quand l'Empire est finalement partagé en deux, la Gaule est une pièce maîtresse de l'Empire d'Occident. Mais la chute de ce demi Empire est déjà inéluctable.

Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
une époque paisible et prospère!
Haut de pagepas de paragraphe précédentles premières incursions des Francs et leurs conséquencesPage suivante (l'Empire romain d'Occident)
 75 à 82 1 : Construction du Colisée à Rome.
 24 août 79 2 : Une éruption du Vésuve détruit Pompeï, Herculanum et Stabies.

Après le Ier siècle et ses révoltes, la Gaule jouit des bienfaits de la Paix Romaine : une période de paix et de prospérité de plusieurs siècles sous le gouvernement d'une administration efficace.

Colisée - Photo utilisée avec l'aimable autorisation de P. Davodeau
Empire romain après Trajan
L'Empire romain après Trajan
Arc d'Hadrien - Photo utilisée avec l'aimable autorisation de N. Prigent
 129 3 : L'empereur Hadrien visite Jerash. Un arc de triomphe y est élevé pour l'honorer.
 132-135 4 : Révolte des Juifs commandés par Bar Kochéba.
 135 5 : Le Temple de Jérusalem est détruit. Les Juifs sont expulsés de Jerusalem avec interdiction d'y pénétrer sous peine de mort. C'est le début de la « Diaspora » (dispersion) qui prendra fin avec la création d'Israël.
Mur des lamentations - Photo utilisée avec l'aimable autorisation de E. Augé
Pile gallo-romaine
 milieu du IIième siècle 6 : Edification de l'enigmatique pile gallo-romaine de Cinq-Mars-la-Pile.

L'économie est florissante. L'Empire dote la Gaule de nombreuses infrastructures, en particulier routières : les fameuses voies romaines !

Les Gaulois sont devenus Gallo-Romains et se sentent partie intégrante du monde Romain. La citoyenneté romaine est une dignité très recherchée. Les Romains sont des génies de l'intégration : ils n'hésitent pas à confier des responsabilités dans l'administration aux conquis d'hier. La citoyenneté romaine, elle même, sera bientôt donnée à tous les habitants libres, et certains Empereurs ne seront pas des « Romains de souche ».

 212 7 : L'édit de Caracalla donne la citoyenneté romaine (le «droit de cité») à tous les habitants libres de l'Empire.
 247 8 : L'Empereur Philippe l'Arabe (fils d'un cheik) célèbre le millième anniversaire de la fondation de Rome.
les premières incursions des Francs et leurs conséquences
Haut de pageune époque paisible et prospère!l'empire des GaulesPage suivante (l'Empire romain d'Occident)
 vers 250 9 : Début de la période classique de la civilisation maya. Les mayas construisent des pyramides.

Les tentatives d'invasion de la Germanie ayant échouées, les légions gardent le limes, la ligne du Rhin, qui est la frontière Nord de l'Empire.

Un temple de Palenque - Photo utilisée avec l'aimable autorisation de C. Bourgade
 258 à 285 10 : Premières incursions des Francs.

Profitant de faiblesses dans la défense du Rhin, les Francs (avec les Alamans, les Burgondes et les Hérules) entrent en Gaule et pendant une trentaine d'années mènent différentes attaques, qui les emmeneront parfois au delà de la Seine, et même de la Loire.

Les Francs sont émerveillés par la civilisation des (Gallo)Romains. Ces derniers tentent de les arrêter, et en fixent beaucoup comme « Fédérés », c'est à dire comme un peuple auquel l'Empire concède le droit de s'installer sur un territoire donné avec en contrepartie le devoir d'assistance militaire.

Le désordre du à ces invasions engendre une grave crise politique. Celà débouche sur de très graves troubles dans différentes couches de la société, qui aboutissent à deux évenements majeurs : l'Empire des Gaules et les Bagaudes.

l'empire des Gaules
Haut de pageles premières incursions des Francs et leurs conséquencesles bagaudesPage suivante (l'Empire romain d'Occident)
 260 à 273 11 : Empire des Gaules, c'est-à-dire secession de la Gaule, la Grande Bretagne et l'Espagne.

Les légions du Rhin proclament la secession de la Gaule, la Grande Bretagne et l'Espagne : c'est l'Empire des Gaules qui fera secession de l'Empire pendant 13 ans.

Palmyre - Photo utilisée avec l'aimable autorisation de D. Nonnon et C. Humski
 273 12 : Les troupes de l'empereur Aurélien ravagent et ruinent Palmyre.
 vers 300 13 : En Afrique, création du royaume du Ghana.
les bagaudes
Haut de pagel'empire des Gaulesla christianisation de la GaulePage suivante (l'Empire romain d'Occident)
 270 à 285 14 : Les Bagaudes, bandes rassemblant des victimes des invasions, sèment le trouble en Gaule.

Des paysans, des esclaves et autres exclus victimes des pillages s'assemblent en bandes hétéroclites qui s'attaquent aux grands propriétaires fonciers et à l'administration : ce sont les Bagaudes. Elles finissent par contrôler de vastes morceaux du territoire. Alarmés, les Romains interviennent en force et les écrasent.

la christianisation de la Gaule
Haut de pageles bagaudesun empire maladePage suivante (l'Empire romain d'Occident)

Le Christianisme se développe et est de nombreuses fois persécuté, comme partout dans l'Empire.

 177 à 275 15 : Les Chrétiens de Gaule sont persécutés à de nombreuses reprises.
 313 16 : Edit de Milan : l'Empereur Constantin accorde la liberté religieuse.
 316 17 : Naissance de Saint Martin (celui qui partagera son manteau avec un pauvre).
 321 18 : Le dimanche (jour du Seigneur) devient jour ferié légal dans tout l'Empire.
Blandine est livrée aux bêtes - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1960
Blandine est livrée aux bêtes - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1960
un empire malade
Haut de pagela christianisation de la Gaulele christianisme triomphantPage suivante (l'Empire romain d'Occident)

Les signes de la prochaine désagrégation de l'Empire s'accumulent. Il devient de plus en plus difficile à gouverner du fait de son gigantisme. Rome, trop éloignée de l'Orient est abandonnée comme capitale au profit de Constantinople.

 11 mai 330 19 : L'Empereur Constantin déplace la capitale de l'Empire à Byzance qui devient Constantinople.
Constantin
le christianisme triomphant
Haut de pageun empire maladele partage de l'empire romainPage suivante (l'Empire romain d'Occident)
Saint Martin

Le Christianisme, qui n'a plus été persécuté depuis l'Edit de Milan, prend sa revanche et évince les cultes païens, provoquant la destruction de chefs d'oeuvre architecturaux et la perte de coutumes ancestrales (certaines sont christianisées, d'autres sont irrémédiablement perdues).

 343 20 : L'évêque de Rome, le Pape, est chef de la Chrétienté. Il s'installe au Latran.
 25 decembre 354 21 : Première célébration de la fête de Noël (en remplacement de la fête païenne du solstice d'hiver).
 371 22 : Saint Martin devient le troisième évêque de Tours.
 391 23 : L'Empereur Théodose fait détruire le Sérapéum (temple d'Apis) de Memphis en Egypte.
Basilique actuelle
Temple d'Héra
 8 novembre 392 24 : L'Edit de Théodose interdit les cultes païens et fait du Christianisme la religion d'Etat de l'Empire romain.
 393 25 : En Grèce, célébration des derniers Jeux Olympiques, supprimés à cause de l'Edit de Théodose.
 24 août 394 26 : Rédaction du dernier écrit connu en hiéroglyphes égyptiens.
le partage de l'empire romain
Haut de pagele christianisme triomphantpas de paragraphe suivantPage suivante (l'Empire romain d'Occident)

L'Empire décidément trop grand pour être gouverné est partagé à la mort de Théodose.

 17 janvier 395 27 : Mort de Théodose et partage de l'Empire entre ses fils Honorius (Empire d'Occident) et Arcadius (Empire d'Orient).

Partage de l'Empire romain
Le partage de l'Empire romain

L'Empire Romain d'Occident (capitale Ravenne) est d'hors et déjà condamné et durera à peine un siècle ; l'Empire Romain d'Orient (capitale Constantinople) lui survivra 1000 ans.

Le partage de l'Empire est considéré par certains historiens comme la fin de l'Antiquité.

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (75 à 82) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 83
 - 2 (24 août 79) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 84
 - 3 (129) : d'après Wikipédia article
 - 4 (132-135) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 89
 - 5 (135) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 89
 - 6 (milieu du IIième siècle) : d'après le guide Michelin châteaux de la Loire (edition 1998), p 118
 - 7 (212) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 10
 - 8 (247) : d'après Wikipédia article
 - 9 (vers 250) : d'après Wikipédia article Civilisation Maya
 - 10 (258 à 285) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 35
 - 11 (260 à 273) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier 35
 - 12 (273) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 273)
 - 13 (vers 300) : d'après Wikipédia article en langue anglaise
 - 14 (270 à 285) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 35
 - 15 (177 à 275) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 31, 34 et 35
 - 16 (313) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 11
 - 17 (316) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 316)
 - 18 (321) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 104
 - 19 (11 mai 330) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 105
 - 20 (343) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 106
 - 21 (25 decembre 354) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 107
 - 22 (371) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 109
 - 23 (391) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 110
 - 24 (8 novembre 392) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 110
 - 25 (393) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 110
 - 26 (24 août 394) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 111
 - 27 (17 janvier 395) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 111
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 10 juillet 2017 ]

Page précédente : les révoltes contre Rome
Niveau supérieur : la Gaule romaine
Page suivante : l'Empire romain d'Occident