Charles le Gros
Charles III pour l'empire
Empereur et roi de France
Naissance
839
Mort
13 janvier 888
Généalogie
Pas de blason
Empereurs germaniques d'OccidentEmpereur d'Occident = Charles III
Début : 12 fevrier 881 / Fin : novembre 887
CarolingiensRoi de France
Début : 20 mai 885 / Fin : novembre 887
Pour en savoir plus sur Charles le Gros :
Le fils du roi Louis Le fils du roi Louis
L'ascension L'ascension
Un souverain faible Un souverain faible
La diète de Tribur La diète de Tribur
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
Le fils du roi Louis
Haut de pagepas de paragraphe précédentL'ascension
 839 1 : Naissance de Charles le gros à Neidingen.

Né en 839 à Neidingen, Charles est le fils du roi Louis le Germanique.

L'ascension
Haut de pageLe fils du roi LouisUn souverain faible

La montée en puissance de Charles le Gros fut spectaculaire. En 4 ans, il va cumuler les principales couronnes de l'Empire de Charlemagne :

 12 fevrier 881 2 : Charles le Gros est couronné Empereur d'Occident (Charles III) à Rome.
 3 avril 880 3 : Mort du roi de Germanie Carloman de Bavière. Son frère Louis III lui succède.
 20 mai 885 4 : Charles le gros est couronné roi de France au détriment de Charles le Simple, le dernier fils de Louis II.

Les pays de l'Empire de Charlemagne se trouvent pour la dernière fois sous l'autorité d'un même homme.

Un souverain faible
Haut de pageL'ascensionLa diète de Tribur

Charles le Gros doit faire face aux Grands et aux Normands. Il se montre incapable de résister ni aux uns ni aux autres.

 879 à 892 5 : 2ième grande invasion des Normands.

La plus célèbre démonstration de sa faiblesse est son comportement pendant le siège de Paris par les Normands en 886 :

 novembre 885 à novembre 886 6 : Les Normands assiègent Paris..

Les Normands assiègent Paris. Les défenseurs de la ville, commandés par le comte Eudes, leur refusent en effet de laisser le passage aux drakkars qui veulent piller la Bourgogne en amont. L'Empereur se fait prier pendant longtemps avant d'envoyer des secours.

Quand il se déplace enfin en force, ses troupes sont quatre fois supérieures en nombre aux Normands qui sont pris de panique. Charles le Gros ne profite pas de sa supériorité. Pire, il paie les Normands et ordonne aux Parisiens de les laisser passer (ce que précisement ils refusent de faire depuis 10 mois). Le comte Eudes refuse avec hauteur. Les Normands contournent alors la ville par voie de terre (en poussant leurs drakkars sur des rondins !). Ils feront de même au retour, après avoir en toute impunité mis la Bourgogne à sac, sans que le bon empereur et roi de France ne lève le petit doigt.

Charles le Gros a perdu le peu de crédit qui lui restait.

La diète de Tribur
Haut de pageUn souverain faiblepas de paragraphe suivant

Discrédité et impuissant, Charles le Gros est déposé par les Grands.

 novembre 887 7 : Diete de Tribur : Charles le gros est déchu de ses couronnes.

Considéré comme un usurpateur, il ne sera même pas comptabilisé dans la liste officielle des rois de France (Charles le Chauve était Charles II, et Charles le Simple sera Charles III). Son chiffre III, il ne l'a qu'en tant qu'empereur, pas en tant que roi de France.

Les Grands de France se réunissent et élisent à sa place le héros du siège de Paris, qui a prouvé qu'il saurait résister aux Normands : le comte Eudes.

 13 janvier 888 8 : Charles le gros meurt sans pouvoirs à Neidingen.
 29 fevrier 888 9 : Eudes Ier est élu roi de France.

Cette personne est référencée dans l'ouvrage du père Anselme :

   - Tome I, p 35, dans la section « CHAPITRE II - Rois de France de la seconde race, dite des Carolingiens ».

   - Tome I, p 45 et 46, dans la section « § IV. - Rois de Germanie ».

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (839) : d'après le site de la BNF "data.bnf.fr" article
 - 2 (12 fevrier 881) :  d'après "Mémoires pour servir à l'histoire des royaumes de Provence et de Bourgogne Jurane de F. de Gingins-La-Sarra, p 95
 - 3 (3 avril 880) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 46
 - 4 (20 mai 885) : d'après Wikipédia biographie (date présentée comme hypothétique)
 - 5 (879 à 892) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 61
 - 6 (novembre 885 à novembre 886) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome I, p 425
 - 7 (novembre 887) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I p 35
 - 8 (13 janvier 888) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 19
 - 9 (29 fevrier 888) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 19
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 13 mars 2017 ]