Eudes Ier
1et roi de la famille capétienne
Roi de France
Naissance
vers 860
Mort
1er janvier 898
Généalogie
Pas de blason
RobertiensRoi de France
Début : 29 fevrier 888 / Fin : 1er janvier 898
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
Le fils de Robert le Fort
Haut de pagepas de paragraphe précédentLe comte de Paris et le siège de Paris

Fils de Robert le Fort, Eudes est né vers 860. Sa vie s'inscrit dans le cadre de la seconde invasion des Normands contre lesquels, à l'image de son père, il luttera toute sa vie.

 879 à 892 1 : 2ième grande invasion des Normands.
Le comte de Paris et le siège de Paris
Haut de pageLe fils de Robert le FortLe roi de France

Eudes a hérité de son père le titre de comte de Paris. C'est à ce titre qu'il prend contre les Normands la défense de Paris qui, ayant subit déjà trois fois le pillage des hommes du nord sans recevoir assistance du roi, sait qu'elle ne peut compter que sur lui et elle-même.

 24 novembre 885 2 : Les Normands du chef Siegfried se présentent devant Paris.

Selon les chroniqueurs, 700 drakkars couvrent 2 lieues de la Seine. Les Normands, venus d'Angleterre pour la plupart, demandent la destruction du pont qui les empêchent de remonter en amont pour piller la Bourgogne. D'accord avec l'évêque Gozlin et la population, le comte Eudes refuse.

Les Normands assiègent pour la quatrième fois Paris et se retranchent sur la rive droite de la Seine autour de Saint Germain l'Auxerrois (c'est-à-dire à l'emplacement actuel du Louvre). Derrière les murailles romaines qu'ils ont relevées, les Parisiens font courageusement front. Ils doivent affronter non seulement les assauts des Normands et de leurs machines de guerres, mais aussi les inondations et la famine.

Le comte Eudes envoie des messages à l'aide à l'empereur Charles le Gros qui est le nouveau roi de France. L'empereur se fait prier pendant longtemps avant d'envoyer des secours. Deux petites expéditions sont envoyées qui, l'une n'engage pas le combat, l'autre se fait tailler en pièces. Le comte Eudes finit par forcer en personne le blocus normand et file à brides abbattues jusqu'en Allemagne rappeller le gros empereur à ses devoirs.

A contrecoeur, l'empereur se déplace enfin en force. Ses troupes sont quatre fois supérieures en nombre aux Normands qui sont pris de panique. Charles le Gros ne profite pas de sa supériorité. Pire, il paie les Normands et ordonne aux Parisiens de les laisser passer (ce que précisement ils refusent de faire depuis 10 mois). Le comte Eudes refuse avec hauteur. Les Normands contournent alors la ville par voie de terre (en poussant leurs drakkars sur des rondins !). Ils feront de même au retour, après avoir en toute impunité mis la Bourgogne à sac, sans que le bon empereur et roi de France ne lève le petit doigt.

Discrédité, Charles le Gros est déposé par les Grands.

 novembre 887 3 : Diete de Tribur : Charles le gros est déchu de ses couronnes.
Le roi de France
Haut de pageLe comte de Paris et le siège de Parispas de paragraphe suivant

Les Grands de France se réunissent et élisent avec Eudes le héros du siège de Paris, qui a prouvé qu'il saurait résister aux Normands.

 29 fevrier 888 4 : Eudes Ier est élu roi de France.

Eudes poursuivra sa lutte contre les Normands qu'il bat à Montfaucon dans la Meuse.

 24 juin 888 5 : Eudes Ier bat les Normands à Montfaucon dans la Meuse.

Pendant 10 ans, Eudes devra aussi lutter contre les partisans de Charles le Simple, et à partir de 893 contre Charles le Simple lui même.

 1er janvier 898 6 : Eudes Ier meurt à la Fère.

La couronne revient alors aux Carolingiens.

Cette personne est référencée dans l'ouvrage du père Anselme :

   - Tome I, p 35, dans la section « CHAPITRE II - Rois de France de la seconde race, dite des Carolingiens ».

   - Tome I, p 68, dans la section « CHAPITRE III - Rois de France de la troisième race, dite des Capétiens ».

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (879 à 892) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 61
 - 2 (24 novembre 885) : d'après "l'histoire de France en bandes dessinées" tome I, p 132
 - 3 (novembre 887) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I p 35
 - 4 (29 fevrier 888) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 19
 - 5 (24 juin 888) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 888)
 - 6 (1er janvier 898) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 19
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 13 mars 2017 ]