Guillaume le conquérant
Duc de Normandie et roi d'Angleterre
le Batard de Normandie

Guillaume est le fils du duc de Normandie Robert le magnifique - Robert le diable
Duc de Normandie  
[? / 2 juillet 1035]
[Biographie]
Robert le Magnifique
et d'Arlette, fille d'un de ses pelletiers (fabriquant d'habits en cuir et fourrure). Ses parents n'étant pas mariés, et sa mère de condition modeste, il est affublé du surnom de "Batard", qu'il portera pendant longtemps.

Robert, de caractère violent (il est soupçonné d'être à l'origine de la mort de son frère et prédécesseur Richard III
Duc de Normandie  
[? / 6 août 1027]
[Biographie]
Richard III de Normandie
), part en pélerinage en Terre Sainte pour expier ses fautes. En partant, il désigne comme successeur Guillaume, son seul fils. Il fait jurer fidélité à Guillaume par ses vassaux.

Robert le Magnifique meurt à 25 ans. Guillaume lui succède en tant que duc, mais il est encore enfant (7 ans). Les barons normands se révoltent et s'entredéchirent. Les trois tuteurs successifs de Guillaume sont assassinés. On est même obligé de cacher le jeune duc au sein d'une modeste famille pour protéger sa vie.

le duc de Normandie

Les troubles se poursuivent pendant une dizaine d'année. Devenu adulte, Guillaume joue finement en demandant l'aide de son suzerain le roi de France Henri Ier. Ce dernier aurait bien laissé ce puissant vassal et voisin s'empetrer dans ses problèmes internes, mais le droit féodal ne badine pas avec ce genre de choses : le suzerain DOIT porter assistance à son vassal.

Henri Ier - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum

Les deux alliés joignent donc leurs forcent et défont les rebelles à la bataille du Val-ès-Dunes près de Caen.

Peu à peu, Guillaume devient le maître incontesté de son duché. Il aura sans doute tirés de cette période troublée une grande expérience militaire.

Guillaume souhaite épouser Mathilde, la fille du comte de Flandres. Cette dernière voit d'abord d'un mauvais oeil cette union avec un batard. Elle aurait d'abord refusé vertement ; la tradition rapportant à ce propos une anecdote surprenante : Guillaume serait monté en Flandres à brides abbatues pour administrer une sévère fessée à l'impertinente qui osait dédaigner un mariage avec le puissant duc de Normandie.

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas Mathilde qui fut la plus difficile à convaincre, mais le Pape, qui voyait d'un mauvais oeil les deux plus riches provinces de France se rapprocher de la sorte, face à un roi de France encore bien faible. Le mariage de Guillaume et Mathilde sera interdit en pretextant un cousinage au 5ième degrés. Le mariage aura tout de même lieu et Guillaume sera excommunié.

En expiation, et pour faire passer la pillule du mariage, ils batiront à Caen repsectivement l'abbaye aux hommes et l'abbaye aux dames.

Guillaume le conquérant

Guillaume doit aussi faire face aux tentatives d'invasion de son suzerain et voisin le roi de France.

Le Conquérant

Le vieux roi d'Angleterre Edouard le Confesseur, longtemps réfugié à la cour ducale, n'a pas de successeur et il avait promis à Guillaume sa succession.

Harold Goldwinson, le plus sérieux concurrent de Guillaume, est proclamé roi d'Angleterre aussitôt après la mort d'Edouard le Confesseur.

Guillaume ne l'entend pas ainsi. Il fait construire une flotte qu'il rassemble près de Dives sur mer (Normandie)
2 photos
Page supplémentaire sur : Eglise
[Ville]
Dives
pour aller à la la conquête de l'Angleterre
[1064 / 25 decembre 1066]
[Conflit]
conquête de l'Angleterre
. Quand il débarque, son rival n'est pas là, immobilisé dans le nord par un autre débarquement (norvégien celui-ci).

Les deux armées se rencontrent à Hastings. C'est la défaite pour les saxons, et la mort pour Harold mortellement blessé par une flèche.

Guillaume est maître du terrain et de l'Angleterre. Il ne sera désormais plus le Batard, mais le Conquérant. Il se fait couronner en bonne et due forme à Westminster.

Harold II mortellement blessé
Le roi d'Angleterre

La prise en main de l'Angleterre ne se fit pas non plus sans mal, mais Guillaume finit par être maître incontesté du pays. La noblesse anglo-saxonne est dépouillée au profit des nobles normands (on trouve trace de ce clivage dans l'histoire de Robin des bois, où le bon noble saxon défend les opprimés face au cupide prince normand). Il fait construire des forteresses, dont la tour blanche qui est le noyau de la Tour de Londres - Londres (Angleterre)
7 photos
Pages supplémentaires sur : Corbeaux de la Tour, Gardiens de la Tour, Tour Blanche
[Château]
Tour de Londres
.

Tour blanche

Pour mettre en place son administration, Guillaume fait rédiger un inventaire complet des biens du royaume. La précision féroce de l'inventaire et les lourdeurs fiscales qui en découlèrent le firent surnommer par la population le « livre du jugement dernier » (Domesday book). On peut le considérer comme le premier recensement de biens de l'histoire.

Guillaume découpe l'Angleterre en comtés (les shires) administrés par les sheriffs (comme le vilain sheriff de Nottingham).

Guillaume a quelques déboirs avec sa progéniture : son fils ainé, Robert Courteheuse se révolte contre lui, mais ils finissent par se réconcilier.

Guillaume doit aussi lutter contre les ambitions du nouveau roi de France, Philippe Ier
Roi de France  
[vers 1053 / 29 juillet 1108]
[Biographie]
Philippe Ier
, qui n'a pas plus de chance face à Guillaume que son père. En représaille, Guillaume envahit ce qui deviendra le Vexin normand. Il se blesse mortellement sur le pommeau de sa selle pendant le pillage de Mantes.

Il est enterré dans l'abbaye aux hommes de Caen.