les Francs
Pour en savoir plus sur les Francs :
Qui étaient les francs? Qui étaient les francs?
Quelques traits culturels des francs Quelques traits culturels des francs
Qui étaient les francs?
Haut de pagepas de paragraphe précédentQuelques traits culturels des francs

Les Francs sont une confédération de peuples germains installés sur la rive droite du Rhin.

Les francs apparaissent dans les chroniques latines dès le début de notre ère, au moment où ils deviennent des voisins de l'empire romain suite à la conquête de la Gaule. Ils n'entrent dans l'histoire de la Gaule que lors des premiers raids germains dans l'Empire au IIIième siècle.

 258 à 285 1 : Premières incursions des Francs.

D'abord repoussés et contenus, ils finissent par être installés dans le nord de la Gaule en tant que fédérés.

A la chute de l'empire romain d'Occident, l'ambitieux roi Clovis conquiert presque toute l'ancienne Gaule, taillant un formidable royaume au peuple franc.

 vers 481 2 : Clovis devient roi des Francs Saliens.
 juillet 511 3 : Clovis réunit le concile d'Orléans qui consacre l'alliance de l'Eglise de Gaule avec la couronne Franque.
Royaume de Clovis
Le royaume de Clovis
Empire de Charlemagne
L'Empire de Charlemagne

Le royaume franc est gouverné pendant 3 siècles par les dynasties mérovingienne et carolingienne. Il est porté à son apogée par Charlemagne, devenant même une resurrection de l'empire romain.

 25 decembre 800 4 : Charlemagne est couronné empereur à Rome par le pape Léon III.

Ce gigantesque ensemble ne resistera pas longtemps à la disparition du nouvel empereur. Ses petits-fils se déchirent et séparent définitivement son empire.

 août 843 5 : Traité de Verdun : Partage de l'empire Carolingien entre les petits-fils de Charlemagne.
Partage au traité de Verdun
Partage de l'empire carolingien au traité de Verdun

Le royaume des francs n'existe dès lors plus en tant que tel. L'appelation franc reste cependant durable dans la partie occidentale : la Francie occidentale, qui devient petit à petit la France, tandis que ses francs deviennent des français.

Le terme de franc (ou franj) est aussi repris par les Arabes de Terre Sainte pour désigner les croisés, d'où le terme de « royaumes francs de Terre Sainte ».

Quelques traits culturels des francs
Haut de pageQui étaient les francs?pas de paragraphe suivant

La société franque possède quelques particularités qu'il est interessant de connaître pour mieux comprendre certaines anecdotes et certains événements les concernant (vase de Soissons, baptème de Clovis, guerre de successions) :

Le royaume :

Pour les francs, il n'y a pas de notion d'Etat, ni d'administration : le royaume n'est qu'une vaste propriété foncière. A la mort du roi, il est partagé en part égales entre les enfants du défunt comme n'importe quel bien. C'est la grande faiblesse des Mérovingiens : à chaque génération, les frères s'affrontent pour reconstituer le royaume de leur père.

Un peuple d'hommes libres :

Les Francs sont tous des hommes libres. En période de paix, tous les Francs sont égaux. Même le roi n'a pas de prééminence particulière, et dans les assemblées la parole de n'importe quel Franc a autant de poids que celle du roi.

En période de guerre en revanche, le roi a droit de vie et de mort sur tout ses sujets.

Le Franc est donc homme libre égal à tous ses pairs à la saison de paix, et guerrier sous l'autorité sans limite de son chef de guerre à la saison de guerre. Il a obligation de fournir et entretenir à ses frais son armement. En retour, il reçoit une part équitable, dont la composition est tirée au sort, du butin des pillages.

Le vase de Soissons - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
Le vase de Soissons - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
Les guerriers francs choisissent Clovis pour roi - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
Les guerriers francs choisissent Clovis pour roi - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968

Le roi :

On a vu que le roi est tout puissant lors de la saison de guerre, et presque un Franc comme les autres en saison de paix.

Le roi a tout de même une particularité : c'est une personne sacrée sur le plan religieux. Le signe visible de cette différence est sa chevelure.

En effet, contrairement à l'image d'Epinal qu'on peut avoir des Francs barbares chevelus, les Francs avaient obligation d'avoir les cheveux courts. Seul le roi portait les cheveux longs. Sa « crinière » inhabituelle était censée lui conférer une puissance magique d'origine divine qui justifiait son titre de roi.

Voilà pourquoi les rois Francs se hataient tant de faire tonsurer leurs concurrents tombés en leur pouvoir. Voilà aussi pourquoi il était tant risqué pour Clovis d'abandonner le culte païen : en changeant de religion, il risquait de perdre sa qualité de souverain de droit divin et donc sa légitimité !

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (258 à 285) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 35
 - 2 (vers 481) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 13
 - 3 (juillet 511) : d'après Wikipédia article
 - 4 (25 decembre 800) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 16
 - 5 (août 843) : d'après "Histoire de la France et des Français au jour le jour" d'A. Castelot et A. Decaux section 841-844
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 21 mai 2017 ]