la chanson de Roland

La chanson de Roland est la version poétique et romantique du récit de la mort de Roland, le neveu de Charlemagne.

 15 août 778 1 : Roland meurt à Roncevaux.

Roland à Roncevaux - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
Roland à Roncevaux - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968

« Roland le sent, sa vie est épuisée,
Vers l'Espagne il est sur un mont aigu,
et d'une main il bat sa poitrine...
Son dextre gant il a vers Dieu tendu...
Son dextre gant à Dieu il tendit.
Saint Gabriel de sa main l'a pris,
Sur son bras il tenait sa tête inclinée :
Mains jointes il est allée à sa fin. »

dit la chanson de Roland

Elle a été le succès indémodable de tous les top50 (si on me pardonne l'anachronisme) tout au long du Moyen Age !

Composée de 4000 vers, elle fut vraisemblablement écrite par un clerc d'Ile-de-France quelque part entre 997 et 1130. Le plus vieux parchemin conservé appartient à la bibliothèque d'Oxford. L'incident mineur (à l'echelle de l'histoire de France) d'une expédition guerrière parmi tant d'autres est devenu par la magie de la poésie une épopée qui rivalisera de notoriété avec le roman de la table ronde. On ne sait pas pourquoi ce combat fut choisi pour la chanson, mais il est incontestable que sans la chanson il serait depuis longtemps tombé dans l'oubli.

Grâce aux menestrels et au troubadours, Roland deviendra l'idéal du preux chevalier mourant sans peur les armes à la main face aux Infidèles. Comment rêver meilleure synthèse de l'idéal chevaleresque des hommes du Moyen Age : courage et obstination confinant à l'inconscience, don de sa vie face aux ennemis de la foi chrétienne. Ce chevalier idéal servira de modèle à des générations de chevaliers... pas toujours pour le meilleur : on tiendra obstinément le terrain à Poitiers comme Roland, ou on ira en Terre Sainte pourfendre l'Infidèle comme Roland. Dépassant de loin la réalité du personnage historique, Roland est devenu dans l'inconscient collectif du Moyen Age français le chevalier chrétien idéal.

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (15 août 778) : d'après "l'histoire de France en bandes dessinées" tome I, p 111
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 21 mai 2017 ]