la Fronde
Limites de la période
Début : 10 juillet 1648 = Déclaration des 27 articles (limitation des pouvoirs du roi)
Fin : 3 août 1653 = Soumission de Bordeaux (Aquitaine)
27 photos
Pages supplémentaires sur : Eglises, Place de la Bourse, Statues et vitraux, Portes
[Ville]
Bordeaux
. Fin de la la Fronde
[10 juillet 1648 / 3 août 1653]
[Conflit]
Fronde
Résumé
La Fronde est une série de graves troubles (on peut même parler de guerre civile) à propos des structures même de la société : le gouvernement royal cherche à renforcer son absolutisme, les parlements cherchent à instaurer un régime parlementaire à l'anglaise et les nobles veulent restaurer leurs anciens privilèges. Tous les mécontents se retrouvent donc dans ce bras de fer avec le pouvoir royal, cristalisant leur haine sur le ministre Mazarin - Giulio Mazarini
Cardinal et premier ministre français
[14 juillet 1602 / 9 mars 1661]
[Biographie]
Mazarin
.

A lire le récit des évenements, on a l'impression d'assister à la répétition générale de la Révolution. Il n'y manque rien : pas même la fuite du roi et la prise de la Bastille !

Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
la Fronde parlementaire
Haut de pagepas de paragraphe précédentla Fronde des princes
 30 janvier 1648 1 : Traité de Münster : l'Espagne reconnait l'ndépendance des Provinces Unies au traité de Munster (un des traités de Westphalie).
 10 juillet 1648 2 : Déclaration des 27 articles (limitation des pouvoirs du roi).

La Fronde des parlementaires est initiée par le Parlement de Parisqui promulgue la déclaration des 27 articles en réaction à l'édit de renouvellement de la Paulette.

Le rôle d'origine du Parlement de Paris (ainsi que des Parlements de provinces) est de voter les impots ; ils ne sont donc juridiquement compétents qu'en matière fiscale. Néanmoins, le Parlement de Paris va tenter de se faire reconnaître comme représentation nationale et d'instituer une monarchie parlementaire à l'anglaise. La volonté de briser l'absolutisme royal peut apparaître justifiée à nos esprits modernes, il faut cependant voir que le Parlement n'a rien d'une chambre élue (ce sont les Etats Généraux qui sont élus...), mais est constitué de magistrats (les «robes rouges») parisiens détenant une charge héréditaire. C'est donc une sorte de seconde Noblesse (la «noblesse de robe») moins prestigieuse que la «noblesse d'arme», et qui pour cela la jalouse. La Fronde parlementaire n'est donc pas une révolution populaire, c'est juste une révolution de palais. Les tentatives des robes rouges de voler le pouvoir aux barons seront nombreuses jusqu'en 1789, où ils y parviendront, mais perdront à leur tour le contrôle de la situation et ce sera la Révolution (mais nous n'en sommes pas encore là!).

 26 août 1648 3 : Arrestation du parlementaire Broussel.

La population de Paris se soulève et la révolte se rend maîtresse de la capitale.

 28 août 1648 4 : Le parlementaire Broussel est relâché.
 24 octobre 1648 5 : Traités de Westphalie : la France sort de la guerre de 30 ans en gagnant les 3 évêchés et la plus grosse partie de l'Alsace.
 nuit du 5 au 6 janvier 1649 6 : Fuite de la reine, du roi et de Mazarin à Saint Germain.

Comme Henri III - Henryk Walezy
Roi de France
[19 septembre 1551 / 2 août 1589]
[Biographie]
Henri III
(et contrairement à Louis XVI - le roi martyr
Roi de France
[23 août 1754 / 21 janvier 1793]
[Biographie]
Louis XVI
), le jeune Louis XIV - le roi soleil
Roi de France
[5 septembre 1638 / 1er septembre 1715]
[Biographie]
Louis XIV
sera évacué avec succès (à Saint Germain). Il gardera de cette fuite humiliante une cuisante blessure qui l'incitera sans doute plus tard à s'éloigner du Louvre - Paris (Ile de France)
22 photos
Pages supplémentaires sur : Arc de triomphe du Carroussel, Cour Napoléon, Statues des grands hommes
[Palais]
Louvre
trop exposé à la vindicte populaire.

Encerclés dans Paris (Ile de France)
35 photos
Pages supplémentaires sur : Louvre, Notre Dame, Sainte Chapelle, Montmartre, Panthéon, Eglises, Palais, Places
[Ville]
Paris
par le grand le grand Condé - Louis II de Bourbon-Condé
Prince de Condé et homme de guerre français
[8 septembre 1621 / 11 decembre 1686]
[Biographie]
Condé
, les parlementaires se soumettent contre un pardon général.

 11 mars 1649 7 : Paix de Rueil : pardon général pour les insurgés de la Fronde.
la Fronde des princes
Haut de pagela Fronde parlementairel'union des deux Frondes

le grand Condé - Louis II de Bourbon-Condé
Prince de Condé et homme de guerre français
[8 septembre 1621 / 11 decembre 1686]
[Biographie]
Condé
, en récompense des services rendus, veut se faire nommer premier ministre à la place de Mazarin - Giulio Mazarini
Cardinal et premier ministre français
[14 juillet 1602 / 9 mars 1661]
[Biographie]
Mazarin
. Il faut trancher, et Condé est arrêté.

 18 janvier 1650 8 : Arrestation de Condé.

La Noblesse se soulève.

 1649 à 1650 9 : Fronde des princes.

Les troubles intérieurs s'aggrave de l'intervention de l'Espagne : le grand Turenne - Henri de La Tour d'Auvergne
Maréchal de France
[11 septembre 1611 / 27 juillet 1675]
[Biographie]
Turenne
commande les armées espagnoles qui combattent l'armée française !

l'union des deux Frondes
Haut de pagela Fronde des princesla Fronde de Condé
 janvier 1651 10 : Union des deux Frondes (parlementaires et princes).
 nuit du 9 au 10 février 1651 11 : La foule envahit le Palais Royal pour voir le petit roi.

Cette union est contre nature : les parlementaires veulent une monarchie parlementaire et l'abaissement autant des Grands que du roi ; les princes sont partisans d'une «monarchie féodale», avec abaissement des pouvoirs des parlements et du roi. Ces deux partis antagonistes sont cependant soudés par leur ennemi commun : l'absolutisme royal.

Mazarin

Les parlementaires réclament le départ de Mazarin - Giulio Mazarini
Cardinal et premier ministre français
[14 juillet 1602 / 9 mars 1661]
[Biographie]
Mazarin
. Devant l'anarchie générale, le cardinal s'incline et s'exile.

 6 fevrier 1651 12 : Fuite de Mazarin - Giulio Mazarini
Cardinal et premier ministre français
[14 juillet 1602 / 9 mars 1661]
[Biographie]
Mazarin
.

Turenne - Henri de La Tour d'Auvergne
Maréchal de France
[11 septembre 1611 / 27 juillet 1675]
[Biographie]
Turenne
fait alors sa soumission.

la Fronde de Condé
Haut de pagel'union des deux Frondespas de paragraphe suivant
 1651 à 1653 13 : Fronde de le grand Condé - Louis II de Bourbon-Condé
Prince de Condé et homme de guerre français
[8 septembre 1621 / 11 decembre 1686]
[Biographie]
Condé
.

le grand Condé - Louis II de Bourbon-Condé
Prince de Condé et homme de guerre français
[8 septembre 1621 / 11 decembre 1686]
[Biographie]
Condé
, lui, refuse de se soumettre et déclenche de nouveaux soulèvements et marche sur Paris (Ile de France)
35 photos
Pages supplémentaires sur : Louvre, Notre Dame, Sainte Chapelle, Montmartre, Panthéon, Eglises, Palais, Places
[Ville]
Paris
. Il est arrêté par Turenne - Henri de La Tour d'Auvergne
Maréchal de France
[11 septembre 1611 / 27 juillet 1675]
[Biographie]
Turenne
, nouveau commandant des armées royales. Paris est aux mains des Frondeurs, la Bastille est prise (ô 1789!). La «la grande mademoiselle - Anne Marie Louise d'Orléans
Duchesse de Montpensier
[29 mai 1627 / 5 avril 1693]
[Biographie]
Grande Mademoiselle
» (duchesse de Montpensier, fille de Gaston d'Orléans - Gaston Jean Baptiste de France
Duc d'Orléans
[25 avril 1608 / 2 fevrier 1660]
[Biographie]
Gaston d'Orléans
) fait tirer les canons de la Bastille sur l'armée royale, sauvant Condé en difficulté dans le faubourg Saint Antoine.

Condé se met la population à dos (massacres de l'hôtel de ville) et doit fuir aux Pays Bas. La guerre civile se termine enfin, avec une repression modérée des révoltés. Le cardinal de Mazarin - Giulio Mazarini
Cardinal et premier ministre français
[14 juillet 1602 / 9 mars 1661]
[Biographie]
Mazarin
revient aux affaires.

 3 fevrier 1653 14 : Retour définitif de Mazarin - Giulio Mazarini
Cardinal et premier ministre français
[14 juillet 1602 / 9 mars 1661]
[Biographie]
Mazarin
après la la Fronde
[10 juillet 1648 / 3 août 1653]
[Conflit]
Fronde
.
 3 août 1653 15 : Soumission de Bordeaux (Aquitaine)
27 photos
Pages supplémentaires sur : Eglises, Place de la Bourse, Statues et vitraux, Portes
[Ville]
Bordeaux
. Fin de la la Fronde
[10 juillet 1648 / 3 août 1653]
[Conflit]
Fronde
.

Le jeune Louis XIV - le roi soleil
Roi de France
[5 septembre 1638 / 1er septembre 1715]
[Biographie]
Louis XIV
a dès lors compris que s'il veut installer la monarchie absolue, il lui faut museler et les parlementaires (le Parlement perdra bientôt tout pouvoir et ne sera plus qu'une simple chambre d'enregistrement des lois) et les nobles (qu'il domestiquera avec beaucoup d'habileté, les changeant en courtisans n'aspirant plus qu'à plaire et flatter).

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (30 janvier 1648) : d'après le site "Encyclopaedia Britannica" article
 - 2 (10 juillet 1648) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1741
 - 3 (26 août 1648) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1741
 - 4 (28 août 1648) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1741
 - 5 (24 octobre 1648) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 55
 - 6 (nuit du 5 au 6 janvier 1649) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1741
 - 7 (11 mars 1649) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1741
 - 8 (18 janvier 1650) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 338
 - 9 (1649 à 1650) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 123
 - 10 (janvier 1651) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 55
 - 11 (nuit du 9 au 10 février 1651) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1742
 - 12 (6 fevrier 1651) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1742
 - 13 (1651 à 1653) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 123
 - 14 (3 fevrier 1653) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 55
 - 15 (3 août 1653) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome IV, p 1742
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 23 novembre 2017 ]