Vercingétorix
Chef gaulois
Naissance
vers - 72
Mort
-45
Généalogie
Pas de blason
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
Le fils de Celtill
Haut de pagepas de paragraphe précédentLe chef arverne

Le nom de Vercingétorix signifie "grand roi des guerriers". Il est le fils du noble arverne Celtill.

 vers -80 1 : Celtill tente de restaurer à son profit la royauté chez les Arvernes et échoue.
 -73 à -71 2 : Révolte de Spartacus.
 vers - 72 3 : Naissance de Vercingétorix.

Pendant l'enfance de Vercingétorix, Celtill, qui continue ses manoeuvres, est arrêté et condamné à mort. Il mourra sur le bucher.

 -69 4 : En Egypte, naissance de la future reine Cléopâtre VII.
 -65 5 : Lorsqu'il devient édile, Jules César donne des jeux mémorables, avec 600 gladiateurs revêtus d'armure d'argent.
Combat de gladiateurs - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre
Voiture à porteur de notable romain - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre
 -60 6 : Premier triumvirat = pacte entre César, Pompée et Crassus.
 -59 7 : Jules César est nommé Consul.
 -58 8 : Fin du mandat de consul de Jules César. Il devient gouverneur de la Province.
 -58 à -51 9 : Conquête de la Gaule par les armées de Jules César.
Le chef arverne
Haut de pageLe fils de CeltillLa révolte générale
 9 juin -53 10 : Crassus perd la bataille de Carrhes face aux Parthes. Le général parthe Suréna lui fait couler de l'or en fusion dans la bouche pour le gaver de ce métal dont il était si friand.
 -53 11 : En réaction à des désordres qu'il a lui même suscité, le Sénat nomme (au mépris du droit romain) Pompée consul seul et à vie, avec les pleins pouvoirs.

Vercingétorix ne veut pas accepter l'invasion de la Gaule. Avec ses amis, il tente de soulever les Arvernes de Gergovie, mais les notables les chassent de la ville.

Vercingétorix et ses compagnons battent alors les environs de la ville et reviennent avec une foule de partisans.

 -53 12 : Vercingétorix est proclamé chef des Arvernes.
Vercingétorix
La révolte générale
Haut de pageLe chef arverneLa riposte de César
Vercingétorix, chef de l'armée gauloise - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
Vercingétorix, chef de l'armée gauloise - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968

Les chefs gaulois décident de se réunir. La rencontre a lieu en forêt carnute. Le soulèvement général est décidé. Vercingétorix est désigné chef des Gaulois, rétablissant en quelque sorte l'autorité du Brenn.

 janvier -52 13 : Les chefs gaulois se réunissent pour décider du soulèvement général des peuples de la Gaule.
Gaule pendant la guerre des Gaules
La Gaule pendant la guerre des Gaules

Les peuples de Gaule se soulèvent.

 janvier -52 14 : Début du soulèvement par la prise de Cénabum (Orléans).

Fufius Cita et d'autres marchands romains sont massacrés.

La riposte de César
Haut de pageLa révolte généraleUne erreur tragique

César décide de frapper fort. Il reprend et brule Cenabum.

Les Gaulois décident de pratiquer la politique de la terre brulée devant les légions romaines. Ils brulent eux mêmes villes et villages. Ils ne peuvent cependant se résoudre à brûler Avaricum (Bourges) leur plus belle ville et tentent de la défendre.

 mars et avril -52 15 : Siège et prise d'Avaricum (Bourges).

La ville est enlevée par les troupes romaines, malgrès l'armée gauloise de soutien qui stationnait dans les forêts alentours. Sur les 4000 défenseurs, seulement 800 réussisent à s'échapper.

Prise d'Avaricum - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre
Jules César - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre

Pour en finir une bonne fois pour toute, César décide de frapper au coeur de la rebellion, c'est-à-dire la ville natale de Vercingétorix : Gergovie (près de Clermont Ferrand). Vercingétorix fait couper tous les ponts pour ralentir l'armée romaine et se retranche dans Gergovie.

 juin -52 16 : Siège de Gergovie.

César lance l'assaut, et les troupes romaines trouvent une faiblesse dans les remparts. Cependant, les cavaliers gaulois lancent une contre-attaque qui balaie les légionnaires qui se débandent. Les romains laissent des centaines de soldats sur le terrain. Ecoeuré, César lève le siège.

Une erreur tragique
Haut de pageLa riposte de CésarLe siège d'Alesia

La révolte prend de plus en plus d'ampleur. Les peuples traditionnellement alliés de Rome, tels les Eduens, rentrent dans la révolte. César reflue vers le sud avec ses légions, abandonnant la Gaule ! Les Gaulois ne résistent pas à l'envie de tailler complètement en pièce les envahisseurs en retraite.

 juillet -52 17 : La cavalerie gauloise se jette sur l'armée romaine en retraite à Aignay le duc.

Les romains se mettent en formation de défense. Les charges gauloises s'écrasent sur le mur de fer des boucliers romains, tandis que les auxiliaires germains des romains font des ravages. La charge triomphale se transforme en carnage et en débacle. Brisée, la cavalerie gauloise doit battre en retraite, talonnée par les romains.

Vercingétorix
Le siège d'Alesia
Haut de pageUne erreur tragiqueLa reddition

Les gaulois en déroute s'enferment dans Alésia, l'oppidum des Mandubiens. César vient mettre le siège et entoure l'oppidum d'un ensemble fortifié.

le siège d'Alésia - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
le siège d'Alésia - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
 août -52 18 : Début du siège d'Alesia.

Alesia n'était pas préparée à abriter autant d'hommes pour un siège. Les vivres viennent rapidement à manquer. Vercingétorix commence par renvoyer les cavaliers, puis jette dehors les «bouches inutiles». Coincés entre Alesia et les retranchements romains, femmes, vieillards et enfants vont mourrir de faim.

Pendant ce temps, une prodigieuse armée de secours s'est constituée à Bibracte chez les Eduens. Quand elle s'ébranle enfin, elle est constituée de 8000 cavaliers et 200 000 guerriers, le tout commandé par quatre chefs. L'armée vient s'écraser sur les fortifications romaines. Vercingétorix tente une sortie héroïque et desespérée. Il est à deux doigts de passer, mais les légions romaines réussissent à maintenir le blocus.

La reddition
Haut de pageLe siège d'AlesiaLa captivité

Au bout de 6 semaines et l'echec de l'armée de secours, Vercingétorix doit se rendre à César.

 septembre -52 19 : Prise d'Alesia. Reddition de Vercingétorix.

Vercingétorix fait demander à César s'il le veut mort ou vivant. César exige les chefs et les armes. Paré comme pour une fête, le chef arverne jette ses armes au pied de son vainqueur.

reddition de Vercingétorix - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
reddition de Vercingétorix - Gravure extraite d'un manuel scolaire de 1968
La captivité
Haut de pageLa redditionpas de paragraphe suivant
 11 ou 12 janvier -49 20 : Jules César et son armée franchissent le Rubicon.
 9 août -48 21 : Bataille de Pharsale : Jules César écrase Pompée.
 -47 22 : Incendie de la bibliothèque d'Alexandrie (les historiens pleurent encore ce désastre).
Triomphe de Jules César - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre

Vercingétorix va passer 7 ans dans un sordide cachot de la prison de la Mamertine avant d'être exécuté. Il aura auparavant subi l'humiliation d'être exhibé au triomphe de César.

 -46 23 : Vercingétorix figure au triomphe de Jules César.
 -45 24 : Vercingétorix est exécuté (vraisemblablement étranglé).
Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (vers -80) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 65
 - 2 (-73 à -71) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 65
 - 3 (vers - 72) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 72 avant Jésus-Christ)
 - 4 (-69) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 66
 - 5 (-65) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin 67
 - 6 (-60) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin 67
 - 7 (-59) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin 67
 - 8 (-58) : d'après "l'histoire de France en bandes dessinées" tome I, p 11
 - 9 (-58 à -51) : d'après "atlas historique" de la Librairie Académique Perrin p 87
 - 10 (9 juin -53) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 68
 - 11 (-53) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 68
 - 12 (-53) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 68
 - 13 (janvier -52) : d'après "l'histoire de France en bandes dessinées" tome 1, p 14
 - 14 (janvier -52) : d'après "l'histoire de France en bandes dessinées" tome I, p 14 et 15
 - 15 (mars et avril -52) :  d'après "carte archéologique de la Gaule" de JF. Chevrot et J. Troadec, p 79
 - 16 (juin -52) : d'après le site "Larousse.fr" article
 - 17 (juillet -52) : d'après "l'histoire de France en bandes dessinées" tome I, p 22
 - 18 (août -52) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome I, p 54
 - 19 (septembre -52) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome I, p 54
 - 20 (11 ou 12 janvier -49) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 69
 - 21 (9 août -48) : d'après le site "Encyclopaedia Britannica" article
 - 22 (-47) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 69
 - 23 (-46) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 69
 - 24 (-45) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 69
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 21 mai 2017 ]