la bataille de la Roche aux Moines
2 juillet 1214
Pour en savoir plus sur la bataille de la Roche aux Moines :
le contexte le contexte
les protagonistes les protagonistes
le déroulement le déroulement
les conséquences les conséquences
Popularité
Classement selon le nombre de visites=33 sur 37Classement selon le nombre de visites=33 sur 37
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
le contexte
Haut de pagepas de paragraphe précédentles protagonistes

A son avenement, Philippe Auguste - Philippe II
Roi de France
[21 août 1165 / 14 juillet 1223]
[Biographie]
Philippe Auguste
hérite d'un pouvoir royal on ne peut plus précaire. Même si la couronne de France est déjà prestigieuse, le roi ne contrôle directement qu'une faible partie du territoire. Pour la plus grande partie de son royaume, son autorité est relayée par de puissants grands vassaux que le petit roi d'Ile de France n'impressionne pas.

Le plus puissant d'entre eux est le roi d'Angleterre qui, en tant que duc de Normandie, comte d'Anjou, comte du Maine et duc d'Aquitaine, contrôle la plus grande partie du pays.

Philippe Auguste - Philippe II
Roi de France
[21 août 1165 / 14 juillet 1223]
[Biographie]
Philippe Auguste
a commencé à renverser la situation. Il a exploité les discordes familliales de son adversaire. Non seulement il n'a pas été croqué par l'ogre les Plantagenêts
font partie des rois d'Angleterre
 
Nombre de titulaires enregistrés dans le site : 8
[Dynastie ou titre]
Pantagenêt
, mais il a même réussi à récupérer certains territoires, comme la Normandie.

France en 1154
La France en 1154

Le roi Jean sans terre
Roi d'Angleterre
[24 decembre 1167 / 19 octobre 1216]
[Biographie]
Jean sans Terre
a résolu de se venger et à constitué une coalition pour écraser le roi de France. On y trouve des vassaux félons comme le comte de Flandre et le comte de Boulogne, mais surtout tous les voisins du nord et de l'est de la France : l'empereur du Saint Empire, le duc de Brabant, le duc de Lorraine. Sur le papier, le roi de France n'a aucune chance d'y résister.

Jean sans terre - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum
Jean sans terre - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum

Le roi Jean sans terre
Roi d'Angleterre
[24 decembre 1167 / 19 octobre 1216]
[Biographie]
Jean
a élaboré une stratégie : il fera diversion en attaquant le roi en direction de Paris, depuis le Poitou. Le roi devra venir à sa rencontre pour protéger sa capitale. Le roi anglais fera alors retraite pour l'entraîner le plus possible au sud... laissant Paris (Ile de France)
35 photos
Pages supplémentaires sur : Louvre, Notre Dame, Sainte Chapelle, Montmartre, Panthéon, Eglises, Palais, Places
[Ville]
Paris
vulnérable a une seconde attaque, menée par tous les autres coalisés depuis le nord de la France.

 16 fevrier 1214 1 : Le roi d'Angleterre Jean sans terre
Roi d'Angleterre
[24 decembre 1167 / 19 octobre 1216]
[Biographie]
Jean sans Terre
débarque à La Rochelle (Poitou)
24 photos
Pages supplémentaires sur : Hotel de ville, Tours et remparts, Maisons et rues, Edifices religieux
[Ville]
La Rochelle
pour apater Philippe Auguste - Philippe II
Roi de France
[21 août 1165 / 14 juillet 1223]
[Biographie]
Philippe Auguste
et l'éloigner de Paris (Ile de France)
35 photos
Pages supplémentaires sur : Louvre, Notre Dame, Sainte Chapelle, Montmartre, Panthéon, Eglises, Palais, Places
[Ville]
Paris
.

Philippe Auguste - Philippe II
Roi de France
[21 août 1165 / 14 juillet 1223]
[Biographie]
Philippe Auguste
se porte à sa rencontre, mais ne se laisse pas berner. Il s'arrête à Chinon (Anjou)
1 photo
Page supplémentaire sur : Château
[Ville]
Chinon
, où il décide de repartir vers le nord avec la moitié de son armée, laissant l'autre moitié à son fils, le prince Louis VIII - le lion
Roi de France
[5 septembre 1187 / 8 novembre 1226]
[Biographie]
Louis
, pour s'opposer au roi d'Angleterre. Diviser ses forces alors qu'il est justement dramatiquement en sous effectif est un sacré coup de poker. Mais le roi de France a déjà sans doute une idée en tête : il levera dans le nord des milices communales pour l'aider face à ses adversaires.

Pour l'heure, le roi Jean sans terre
Roi d'Angleterre
[24 decembre 1167 / 19 octobre 1216]
[Biographie]
Jean
s'est arrété pour faire le siège de la forteresse de La Roche aux Moines. Il ne veut pas prendre le risque de s'avancer plus avant en laissant cette place forte française dans son dos... et puis encore une fois, le but est d'attirer le roi de France le plus loin possible, pas de courir à sa rencontre.

Louis reçoit l'ordre de son père d'aller briser ce siège.

Tour de siège
les protagonistes
Haut de pagele contextele déroulement
Angleterre moderne

Coté anglais, le roi d'Angleterre Jean sans terre
Roi d'Angleterre
[24 decembre 1167 / 19 octobre 1216]
[Biographie]
Jean sans Terre
commande en personne. Ce n'est pas un grand stratège, et il est là pour faire perdre du temps au roi de France. Pas nécessairement pour le battre.

France ancien

Coté français, le commandement est assuré par le prince Louis, héritier de la couronne et futur roi Louis VIII - le lion
Roi de France
[5 septembre 1187 / 8 novembre 1226]
[Biographie]
Louis VIII
. Il est épaulé par le baillistre de Bretagne Pierre Mauclerc
Baillistre du duché de Bretagne
[1191 / fin mai 1250]
[Biographie]
Pierre Mauclerc
.

le déroulement
Haut de pageles protagonistesles conséquences

A l'approche de l'armée française, Jean sans terre
Roi d'Angleterre
[24 decembre 1167 / 19 octobre 1216]
[Biographie]
Jean sans Terre
décide de décamper le plus vite possible.

Dans son départ précipité, il abandonne tout sur place : ses machines de guerre et la plus grosse partie de son trésor, le tout tombant aux mains des français.

Mangonneau

Aussitôt à l'abris, le roi d'Angleterre envoie un message à l'empereur Otton IV, lui donnant le signal d'attaquer car, dit-il, l'élite de l'armée française est retenue sur les bords de la Loire...

les conséquences
Haut de pagele déroulementpas de paragraphe suivant

La bataille de la Roche aux Moines n'a pas de conséquences directes sur l'histoire, car elle est une bataille « préparatoire ». Les choses qui auront des répercutions à très long terme se joueront un mois plus tard à Bouvines. Cependant, cette bataille est très importante car c'est la manière dont elle a été menée qui determine le rapport de force de Bouvines.

Coté anglais, on a eu ce qu'on voulait, ou du moins on croit l'avoir eu : le roi de France a apparement donné tête baissé dans le piège et envoyé son armée loin au sud, dégarnissant sa frontière nord et laissant Paris (Ile de France)
35 photos
Pages supplémentaires sur : Louvre, Notre Dame, Sainte Chapelle, Montmartre, Panthéon, Eglises, Palais, Places
[Ville]
Paris
vulnérable.

Coté français, on ne s'en tire pas si mal : avec une demi armée, on a stoppé la première invasion sans trop de mal. On a même capturé les engins de siège anglais. L'important dans ce dernier fait n'étant pas de les avoir, mais plutôt que les anglais ne les aient plus : sans eux, ils ne peuvent entreprendre un autre siège, leur expédition est donc bien stoppée.

Ce qui fait de cet affrontement une victoire française, ce n'est pas un siège levé, quelques engins de sièges et coffres d'or capturés, ni même la fuite d'une armée anglaise restée somme toute intacte... c'est la demie armée française, elle aussi intacte, présente dans le nord et capable de s'opposer à l'invasion des coalisés... Si toute l'armée française avait été à la Roche aux Moines, Bouvines n'aurait pas eu lieu et le royaume aurait probablement été démantelé.

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (16 fevrier 1214) : d'après Wikipédia calendrier
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 3 octobre 2017 ]