Auguste
Caïus Julius Caesar Octavianus Augustus
Empereur romain
Naissance
28 septembre -63
Mort
19 août 14
Généalogie
Pas de blason
Julio-ClaudiensEmpereur romain
Début : -43 / Fin : 19 août 14
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
L'héritier de César
Haut de pagepas de paragraphe précédentLe second triumvirat
 28 septembre -63 : Naissance d'Auguste.

Octave est le petit neveu du grand Jules César.

Jules César - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre

Pendant son enfance, son prestigieux grand oncle gravit les marches du pouvoir.

 -60 1 : Premier triumvirat = pacte entre César, Pompée et Crassus.
 -59 2 : Jules César est nommé Consul.
 -58 à -51 3 : Guerre des Gaules.
 11 ou 12 janvier -49 4 : Jules César et son armée franchissent le Rubicon.
 9 août -48 : Bataille de Pharsale : Jules César écrase Pompée.

César permet à Cléopâtre de prendre le pouvoir en Egypte. Marc Antoine, son fidèle lieutenant du temps de la guerre des Gaules, amorce une grande carrière.

 -47 5 : Incendie de la bibliothèque d'Alexandrie (les historiens pleurent encore ce désastre).

Devenu dictateur tout puissant, il désigne son petit neveu Octave comme son successeur.

 -44 6 : César désigne Octave comme successeur.
Jules César et Cléopâtre - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre
Assassinat de Jules César - Photographie utilisée avec l'aimable autorisation de l'équipe du spectacle Jules César de Trans sur Erdre

Pour sauver la République, des conjurés décident d'assassiner le dictateur.

 15 mars -44 7 : Assassinat de Jules César aux ides de mars.

Les conjurés avaient espéré un soulèvement du peuple et une restauration de la République. Ils se trompaient. Le peuple était dans sa large majorité déjà favorable à Jules César... il le fut encore plus quand Marc Antoine rendit public le testament par lequel César léguait aux pauvres une partie de sa fortune.

Les conjurés durent s'enfuir. Le Sénat confie la flotte romaine au comandement de Sextus Pompée, fils du grand Pompée.

 -44 : Sextus Pompée reçoit du Sénat le commandement de la flotte.
Le second triumvirat
Haut de pageL'héritier de CésarFace à Marc Antoine

Le pouvoir est pris en main par Lépide et Marc Antoine. Octave (qui était en Grèce) rentre à Rome pour faire valoir ses droits.

 -44 8 : Marc Antoine est nommé consul.
 -44 9 : Octave rentre à Rome.

Octave se fait désormais appeler Octavien. Les Républicains (dont Cicéron) espèrent le convaincre de restaurer la République.

Profitant que Marc Antoine est parti en Gaule avec ses armées chatier un des assassins de César (qui gouverne la Gaule Cisalpine), Octavien lève une armée. Le Sénat légalise son armée et l'envoie combattre celle de Marc Antoine.

 21 avril -43 : L'armée sénatoriale d'Octavien bat celle de Marc Antoine à Modène.

Le Sénat refuse au vainqueur le titre de consul. Octavien marche sur Rome et prend le titre par la force.

 -43 10 : Octavien arrache par la force son titre de consul.

Pour pouvoir affronter les armées républicaines, et chatier les assassins de César, Octavien se reconcilie avec Marc Antoine. Ceci aboutit à un nouveau triumvirat : Marc Antoine, Lépide et Octavien.

 11 novembre -43 11 : Second Triumvirat : Octave, Marc Antoine et Lépide.

Il s'ensuit une persécution sanglantes de leurs adversaires. Cicéron est au nombre des victimes.

 7 decembre -43 12 : Cicéron est assassiné sur ordre de Marc Antoine.

Le triumvirat se lance dans la poursuite des assassins de César. Ils les écrasent à Philippes (en Thrace). Cassius et Brutus (les deux derniers conjurés rescapés) se suicident.

 23 octobre -42 : Bataille de Philippes = les assassins de César sont éliminés.

Le seul chef républicain est Sextus Pompée, qui controle la flotte et la Méditerranée.

 -40 13 : Sextus Pompée s'empare de la Sicile et de la Sardaigne.
 octobre -40 : Traité de Brindes = partage du monde romain.

Le monde romain est réparti entre les membres du triumvirat. La part de Lépide a un poids politique négligeable dans le monde romain (Afrique du nord), l'empire est en pratique divisé entre Octavien (Occident) et Marc Antoine (Orient).

Face à Marc Antoine
Haut de pageLe second triumviratLe Principat

Pendant que Marc Antoine s'enlise dans la lutte contre les Parthes (en autres à cause de la non concrétisation du soutien dû par Octavien) et succombe aux charmes de Cléopâtre (au point de lui faire des enfants et de lui donner des provinces romaines), Octavien pacifie l'Occident et se débarasse de ses autres adversaires.

 3 septembre -36 : La flotte d'Octavien, commandée par Agrippa, détruit celle de Sextus Pompée à Nauloque (Sicile).
 -36 : Les armées d'Octavien battent celles de Lépide qui est déposé.
 -32 : Marc Antoine divorce d'Octavie.
 -34 14 : Marc Antoine donne à l'Egypte les provinces romaines du Proche Orient.

Octavien s'estime alors prêt pour le face à face final avec Marc Antoine. Il fait saisir le testament de ce dernier et le rend public. Comme Marc Antoine y léguait des provinces romaines aux enfants qu'il avait eu avec Cléopâtre, le Sénat s'indigne et déclare la guerre à l'Egypte. L'affrontement entre Octavien et Marc Antoine n'est plus une lutte d'influence mais une guerre étrangère !

 -32 15 : Le Sénat déclare la guerre à l'Egypte.

Les flottes des deux camps s'affrontent à Actium.

 2 septembre -31 16 : Octave (futur Auguste) remporte la bataille navale d'Actium sur Marc Antoine et Cléopatre VII (la Cléopâtre de César).

Celle d'Octavien et Agrippa détruit celle de Marc Antoine et Cléopâtre.

Bas relief évoquant Actium
 août -30 : Suicide de Marc Antoine.
 15 août -30 : Suicide de Cléopatre VII.
 3 août -30 17 : Octavien prend le contrôle d'Alexandrie.
 -30 : Octavien fait tuer Ptolémée XV Césarion, fils de César et Cléopâtre.
 13 au 15 août -29 18 : Triomphe d'Octavien à Rome.

Il est seul maître de l'Empire Romain.

Haut de pageFace à Marc Antoinepas de paragraphe suivant

Octavien va dès lors cumuler une à une toutes les charges éminentes de l'ancienne République. Techniquement, les institutions républicaines étaient toujours en place, mais en pratique tous les pouvoirs se trouvaient détenus par la même personne. Ce n'est pas une monarchie, mais la concentration des pouvoirs (imperium) sur une seule personne. Auguste est le premier empereur romain.

 16 mai -27 19 : Le Sénat décerne à Octavien le titre d'Auguste.

Le titre d'Auguste signifiait qu'on reconnaissait une dimension divine à une personne, un objet ou un lieu. Son nom devient Caïus Julius Caesar Octavianus Augustus.

 -27 20 : Organisation administrative de la Gaule par Auguste.

L'empire est organisé administrativement. Il est décomposé en 14 provinces :

  • des provinces sénatoriales réputées sures gouvernées par un pro-consul nommé par le Sénat.
  • des provinces impériales (conquêtes plus récentes) occupées par les légions et gouvernées par des légats désignés par Auguste lui-même.

La Gaule est ainsi décomposée en 3 provinces impériales (Lyonnaise, Belgique et Aquitaine) et une province sénatoriale (Narbonnaise).

Gaule romaine (administrative)
Découpe administrative de la Gaule romaine

C'est une periode de prosperité. Le nouveau régime met un terme aux incessantes guerres civiles dans lesquelles Rome était plongée par ses institutions républicaines fondées sur une réelection aux postes clefs (consulat) tous les ans : le pouvoir à vie de l'empereur, et son droit de désigner son successeur, suppriment les causes de ces conflits. (attention, je ne fais pas l'apologie du système impérial, qui est par essence dictatorial. Il faut cependant admettre qu'il apporta une paix que les institutions républicaines romaines ne permettaient pas du fait de l'instabilité des charges. Ce n'est pas le système impérial qui est idéal, mais le système républicain romain qui était trop instable).

Statue d'Auguste

Auguste met de plus un frein à la politique d'expansion de l'Empire romain. Il cherche moins à l'agrandir, mais plutôt à consolider ses frontières. A la paix intérieure s'ajoute donc la paix extérieure.

Dans le domaine culturel, la paix et la prosperité (et le soutien d'Auguste et de son collaborateur Mécène) amènent une période florissante avec de grands noms tels Virgile, Horace, Ovide et Tite-Live.

 -13 21 : La population de Rome est estimée à 800.000 habitants.
 vers -10 22 : Construction du Theatre d'Orange.
 -8 23 : Auguste décrète un recensement de la population de l'Empire Romain : 4.233.000 habitants !.
 -6 ou -4 : Date estimée de la naissance de Jésus Christ.

Les succès militaires remportés en Germanie par Tibère (gendre et successeur déclaré d'Auguste) sont réduits à néant par le désastre de l'armée du général Varus qui tombe dans une embuscade tendue par les germains.

 24 : Désastre du général Varus face au germain Arminius. Plus de 20.000 soldats romains sont tués dans la Teutoburger Wald.

La frontière est ramenée sur le Rhin. L'invasion de la Germanie devient impossible.

Auguste se sentant vieillir associe son successeur au pouvoir.

 13 : Auguste fait promulguer une loi qui confère à Tibère les mêmes pouvoirs que lui.
 19 août 14 25 : Mort d'Auguste.

Tibère est aussitôt reconnu par le Sénat, l'armée et le peuple et lui succède sans difficultés.

Le principat d'Auguste fut l'une des époques les plus brillantes de l'histoire romaine. Il aimait dire «J'ai reçu une Rome en briques, je l'ai rebâtie avec du marbre».

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (-60) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin 67
 - 2 (-59) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin 67
 - 3 (-58 à -51) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 22
 - 4 (11 ou 12 janvier -49) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 69
 - 5 (-47) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 69
 - 6 (-44) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 69
 - 7 (15 mars -44) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 70
 - 8 (-44) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 70
 - 9 (-44) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 70
 - 10 (-43) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 70
 - 11 (11 novembre -43) : d'après "atlas historique" le la Librairie Académique Perrin p 89
 - 12 (7 decembre -43) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 70
 - 13 (-40) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 70
 - 14 (-34) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 71
 - 15 (-32) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 71
 - 16 (2 septembre -31) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 71
 - 17 (3 août -30) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 71
 - 18 (13 au 15 août -29) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 71
 - 19 (16 mai -27) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 72
 - 20 (-27) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 10
 - 21 (-13) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 73
 - 22 (vers -10) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 74
 - 23 (-8) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 74
 - 24 (9) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 77
 - 25 (19 août 14) : d'après "atlas historique" le la Librairie Académique Perrin p 91
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  

© 2000-2014 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 20 decembre 2014 ]