François Ier
le roi chevalier
Roi de France
Naissance
12 septembre 1494
Mort
31 mars 1547
Généalogie
Blasons
Valois AngoulemeRoi de France = François Ier
Début : 1er janvier 1515 / Fin : 31 mars 1547
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
l'enfance
Haut de pagepas de paragraphe précédentface à Charles Quint

François d'Angoulême est descendant du roi Charles V, ce qui le fait entrer dans l'ordre de succession à la couronne de France, et de Valentine Visconti, ce qui le fait entrer dans l'ordre de succession au duché de Milan.

Jeanne de Bourbon Reine de France (1338 à 1378)Jeanne de Bourbon Reine de France (1338 à 1378)
Charles V Roi de France (1338 à 1380)Charles V Roi de France (1338 à 1380)
Valentine Visconti (1366 à 1408)Valentine Visconti (1366 à 1408)
Louis Ier Duc d'Orléans (1372 à 1407)Louis Ier Duc d'Orléans (1372 à 1407)
Marie de Clèves (1426 à 1487)Marie de Clèves (1426 à 1487)
Charles Ier Duc d'Orléans (1391 à 1465)Charles Ier Duc d'Orléans (1391 à 1465)
Anne de Bretagne Reine de France (1477 à 1514)Anne de Bretagne Reine de France (1477 à 1514)
Louis XII Roi de France (1462 à 1515)Louis XII Roi de France (1462 à 1515)
Louise de Savoie (1476 à 1531)Louise de Savoie (1476 à 1531)
Claude de France Reine de France (1499 à 1524)Claude de France Reine de France (1499 à 1524)
François Ier Roi de France (1494 à 1547)François Ier Roi de France (1494 à 1547)
Marguerite d'Angoulème Reine de Navarre (1492 à 1549)Marguerite d'Angoulème Reine de Navarre (1492 à 1549)

Ayant perdu son père très jeune, il est élevé par sa mère Louise de Savoie, une forte personnalité qui sera toujours très présente auprès de lui comme conseillère (et même comme régente en son absence). L'enfance de François Ier se passe au château d'Amboise, en compagnie de sa soeur Marguerite d'Angoulême, future reine de Navarre et grand mère d'Henri IV.

A cause de la loi salique, il est l'héritier de la couronne de France tant que son cousin Louis XII n'a pas d'enfant mâle.

 1er janvier 1515 1 : Mort de Louis XII. Avenement de François Ier.
 25 janvier 1515 2 : Sacre de François Ier.
Haut de pagel'enfanceun roi bâtisseur
François Ier - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum

Le principal adversaire de François Ier sur la scene internationale (européenne) est Charles Quint.

Le début du règne est prometteur avec la conquête du Milanais et la célèbre victoire de Marignan si chère aux écoliers.

 13 et 14 septembre 1515 3 : Victoire française à la bataille de Marignan..
 29 novembre 1515 4 : Traité de Fribourg : «Paix Perpétuelle» avec les Suisses. Jamais traité ne porta si bien son nom!.
 22 mars 1516 5 : L'archiduc d'Autriche Charles devient roi d'Espagne.
Europe de Charles Quint
L'Europe à l'époque de Charles Quint

En plus du Saint Empire, les Habsbourgs détiennent maintenant l'Espagne. La France est presqu'encerclée. Pour briser cet encerclement, François Ier tente de se faire élire à la tête du Saint Empire, mais sans succès :

 28 juin 1519 6 : Charles Quint est élu empereur.

Dès lors, ce sera le bras de fer entre les deux monarques.

François Ier tente un rapprochement avec le roi d'Angleterre Henri VIII, mais là aussi sans succès.

 7 au 24 juin 1520 7 : Camp du drap d'or : Entrevue entre François Ier et Henri VIII d'Angleterre.

Le désastre de Pavie (où meurt Monsieur de La Palice) marque la fin des guerres d'Italie. Le roi est capturé, renouvellant le désastre de la capture de Jean II à Poitiers.

 24 fevrier 1525 8 : Défaite de Pavie. François Ier est capturé.
 28 fevrier 1525 9 : Cortés fait pendre Cuauhtémoc le dernier souverain aztèque.

Le roi est emprisonné à Madrid. On lui arrache le traité de Madrid, aux conditions très sévères qu'il ne veut ni ne peut remplir : abandon de la Bourgogne, de Tournai, de la souveraineté sur les Flandres et l'Artois et des droits en Italie, paiement des dettes de Charles Quint à l'égard d'Henri VIII et remise des enfants de François Ier en otage.

 14 janvier 1526 10 : Traité de Madrid entre François Ier et Charles Quint.
Chartreuse de Pavie - Photo utilisée avec l'aimable autorisation de F. Reynes

En application du traité de Madrid, François Ier est libéré en échange de ses deux fils aînés (le Dauphin François et le cadet Henri qui sera Henri II).

Bustes royaux
 5 août 1529 11 : Traité de Cambrai, dit «Paix des Dames».

Les conditions du traité de Madrid sont adoucies. La France récupère la Bourgogne et les enfants royaux sont libérés. Le futur Henri II n'oubliera jamais ces années de captivité dont il gardera une haine farouche à l'égard des Espagnols.

 4 juillet 1530 12 : Mariage de François Ier et d'Eléonore d'Autriche.

François Ier utilise désormais tous les moyens et tous les alliés possibles pour nuire à Charles Quint. Roi très chrétien de la France fille aînée de l'Eglise, il n'hésite pas à s'allier aux princes allemands protestants pour saper les forces de l'empereur, puis plus tard aux Turcs de Soliman II le Magnifique.

 mai 1532 13 : Alliance de François Ier avec les princes protestants de la ligue de Smalkalde.
Charles Quint - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum
 4 août 1532 14 : Suite à la mort de la reine Claude, la Bretagne est integrée dans le domaine royal.
 16 novembre 1532 15 : Francisco Pizarro fait par traîtrise prisonnier l'Inca Atahualpa.
 15 novembre 1533 16 : Prise de Cuzco (capitale des Incas) par les Espagnols de Pizarro.
C'est en 1532 que commence l'action de la série «les mystérieuses cités d'or».

La France réussit à s'implanter dans le Piémont.

 10 fevrier 1538 17 : Montmorency devient connétable.

Charles Quint obtient l'alliance d'Henri VIII. Les combats se portent en France (Invasion de la Champagne par les Impériaux, prise de Boulogne par les Anglais).

 24 mai 1543 18 : A sa mort, Nicolas Copernic publie la théorie mathématique de l'héliocentrisme.
 18 septembre 1544 19 : Traité de Crépy en Laonnois.

François Ier renonce à la Savoie et au Piémont.

Charles Quint renonce définitivement à la Bourgogne.

Les deux souverains signent une alliance contre les Turcs.

un roi bâtisseur
Haut de pageface à Charles QuintFrançois Ier et les Protestants

François Ier fut un bâtisseur insatiable. Ebloui par l'art en général et l'architecture en particulier qu'il a pu admirer pendant les campagnes d'Italie, il est le premier promoteur de la nouvelle manière de penser les châteaux de ce coté ci des Alpes. A la poubelle le bon vieux concept du château fort (dépassé de toute façon d'un point de vue stratégique depuis l'invention de l'artillerie), place aux palais d'agrément, dont les motivations sont le confort et la beauté.

Le roi fait ainsi transformer certains des châteaux royaux (comme Amboise, Fontainebleau et Blois), fait construire Chambord à partir de rien, et fait raser le vieux Louvre médiéval pour bâtir les premiers bâtiments du Louvre que nous connaissons.

Aile François IerChambord

Tout ceci est merveilleux pour les yeux et le patrimoine, mais fut en son temps un vrai gouffre financier pour le trésor du royaume, le roi dépensant en la matière sans compter.

François Ier et les Protestants
Haut de pageun roi bâtisseurl'ordonnance de Villers-Cotterets
 31 octobre 1517 20 : Luther énonce ses 95 thèses contre les indulgences : Le luthérianisme apparaît en Allemagne.
 1520 21 : Le luthérianisme arrive en France.
 15 avril 1521 22 : La doctrine luthérienne est condamné par la Sorbonne.
 11 octobre 1521 23 : Henri VIII d'Angleterre prend position contre Luther et est nommé par le Pape «Défenseur de la Foi».

Au début, François Ier (d'un caractère enclin à la tolérance) n'accorde pas beaucoup d'interêt à ce qu'il voit comme de petites querelles théologiques internes à l'Eglise. Les protestants bénéficient en outre de la protection de Marguerite d'Angoulême (soeur du roi et reine de Navarre).

 1525 24 : Premières mesures de répression à l'égard des protestants, décidées par la régente Louise de Savoie pendant la captivité du roi François Ier.
 1526 25 : Assouplissement des mesures contre les protestants au retour de François Ier.
 11 fevrier 1531 26 : Comme le Pape refuse de casser son mariage, Henri VIII se fait reconnaître chef suprême de l'Eglise anglaise par la convocation du clergé de Canterbury.
Escalier à vis
 24 juillet 1534 27 : Jacques Cartier prend possession du Canada au nom de la France.
 nuit du 17 au 18 octobre 1534 28 : Affaire des Placards.
 novembre 1534 29 : Henri VIII promulgue l'acte de suprématie qui fait de lui le chef de l'Eglise anglicane. Le Parlement anglais confirme cette décision.

Des coups d'éclats anti-catholique commence à inquiéter le roi qui devient méfiant à l'égard des protestants. Le plus célèbre est l'affaire des Placards, c'est-à-dire des affiches anti-catholiques placardées sur la porte de la chambre du roi au château de Blois. François Ier prend la chose comme un atteinte à la dignité royale.

 4 fevrier 1536 30 : Traité des capitulations : François Ier fait alliance avec le sultan Soliman II le Magnifique.
 mars 1536 31 : Calvin publie «l'Institution Chrétienne» et se réfugie à Genève, la Rome du protestantisme.

 1er juin 1540 32 : Edit de Fontainebleau : mise en place de lois répressives contre les protestants.

Les mesures de François Ier contre les protestants sont repressives, mais ce n'est pas encore de la législation de persécution comme au temps d'Henri II. Tous les efforts restent concentrés sur la guerre contre Charles Quint.

l'ordonnance de Villers-Cotterets
Haut de pageFrançois Ier et les Protestantsla succession de François Ier

L'acte legislatif le plus connu de François Ier est sans doute l'ordonnance de Villers-Cotterets.

 31 août 1539 33 : Ordonnance de Villers-Cotterêts : le latin est remplacé par le français dans les actes administratifs.

Cette ordonnance impose deux choses importantes :

  • Tous les actes juridiques et administratifs doivent desormais être rédigés en français, au lieu du latin
  • Les prêtres doivent desormais tenir des registres de bapteme où ils consignent toutes les naissances

La motivation du texte, concrétisée dans le premier point, est dirigée contre l'Eglise qui detient le quasi monopole de l'écriture et impose de ce fait sa langue (universelle depuis 15 siècles mais incompréhensible par le plus grand nombre) : le latin. Par cette clause, le roi rend les actes et textes juridiques plus comprehensibles, et trouve une nouvelle occasion symbolique de manifester la primauté du pouvoir du roi sur celui de l'Eglise : en France, on légifère dans la langue du roi et pas dans celle de l'Eglise.

La principale victime de cette clause ne sera cependant pas le latin, mais les langues régionales, qui seront elles aussi éradiquées des textes administratifs.

La seconde clause a aussi une portée très importante, car c'est le début de notre Etat Civil. C'est la première fois au monde qu'on impose ainsi un enregistrement systématique, avec filiation, de toutes les naissances. Precieuse source pour les généalogistes !

la succession de François Ier
Haut de pagel'ordonnance de Villers-Cotteretspas de paragraphe suivant

François Ier a eu 7 enfants avec Claude de France, dont 3 garçons.

Claude de France Reine de France (1499 à 1524)Claude de France Reine de France (1499 à 1524)
François Ier Roi de France (1494 à 1547)François Ier Roi de France (1494 à 1547)
Henri II Roi de France (1519 à 1559)Henri II Roi de France (1519 à 1559)

Les deux ainés ont subi la captivité à Madrid comme otage en échange de la libération de leur père.

Seul Henri survivra a son père.

 10 août 1536 34 : Mort du dauphin François de France. Le futur Henri II devient dauphin de France.
 9 septembre 1545 35 : Mort de Charles d'Orléans, fils de François Ier.
 31 mars 1547 36 : Mort de François Ier. Avenement d'Henri II.

Cette personne est référencée dans l'ouvrage du père Anselme :

   - Tome I, p 129 à 131, dans la section « CHAPITRE V - Rois de France de la branche d'Orléans-Valois ».

   - Tome I, p 211, dans la section « § I. - Comtes d'Angouleme ».

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (1er janvier 1515) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 128 - corrigé en tenant compte de l'ancienne mode
 - 2 (25 janvier 1515) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 42
 - 3 (13 et 14 septembre 1515) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 129
 - 4 (29 novembre 1515) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1299
 - 5 (22 mars 1516) : d'après le site "linternaute.com" article
 - 6 (28 juin 1519) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1299
 - 7 (7 au 24 juin 1520) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1299
 - 8 (24 fevrier 1525) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 130
 - 9 (28 fevrier 1525) : d'après le site "linternaute.com" article
 - 10 (14 janvier 1526) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 130
 - 11 (5 août 1529) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 130
 - 12 (4 juillet 1530) : d'après Wikipédia biographie
 - 13 (mai 1532) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1300
 - 14 (4 août 1532) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1532)
 - 15 (16 novembre 1532) : d'après le site "linternaute.com" article
 - 16 (15 novembre 1533) : d'après le site "Larousse.fr" article
 - 17 (10 fevrier 1538) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (chercher 1538)
 - 18 (24 mai 1543) : d'après le site "Encyclopaedia Universalis" article
 - 19 (18 septembre 1544) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 131
 - 20 (31 octobre 1517) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1517)
 - 21 (1520) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 112
 - 22 (15 avril 1521) :  d'après "Imprimeurs et libraires du XVIème siècle" de 1969, d'après les manuscrits de P. Renouard, p 207
 - 23 (11 octobre 1521) : d'après le site "Encyclopaedia Britannica" article
 - 24 (1525) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 112
 - 25 (1526) : d'après "aide-mémoire d'histoire de France" de J. Berthier p 114
 - 26 (11 fevrier 1531) : d'après le site "linternaute.com" article
 - 27 (24 juillet 1534) :  d'après le site "Dictionnaire biographique du Canada"
 - 28 (nuit du 17 au 18 octobre 1534) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1300
 - 29 (novembre 1534) : d'après Wikipédia article
 - 30 (4 fevrier 1536) : d'après le site "linternaute.com" article
 - 31 (mars 1536) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1536)
 - 32 (1er juin 1540) :  d'après "Compilation chronologique des lettres patentes des rois de France" par Maitre G. Blanchard en 1715, tome I, p 531
 - 33 (31 août 1539) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome III, p 1300
 - 34 (10 août 1536) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 131
 - 35 (9 septembre 1545) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome III, p 65
 - 36 (31 mars 1547) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 45
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 21 mai 2017 ]