les Huns
Qui étaient les Huns ?
Haut de pagepas de paragraphe précédentles Huns en occident

Les Huns sont un peuple originaire d'Asie centrale. Certains auteurs voient en eux les descendants du peuple des Xiongnu. D'autres pensent que les Huns leur ont emprunté leur nom. D'autres pensent qu'il n'y a aucun lien. Il semble qu'une parenté au moins politique mais aussi culturelle soit de plus en plus mise en évidence, mais il ne m'appartient pas de trancher dans ce débat d'experts. Plus qu'une unique éthnie, les Huns apparaissent comme un rassemblement de peuples d'origine diverses (pourquoi pas parmi eux les descendants des fameux Xiongnu?).

Ils entrent dans l'histoire occidentale dans le dernier quart du IVème siècle. Leur arrivée en Europe est souvent vue comme l'élément déclencheur des Grandes Invasions, les féroces Huns poussant devant eux les autres peuples germains qui n'ont plus d'autre solution que de se jeter sur l'Empire romain. Il faut nuancer cette image : les peuples germains avaient déjà commencé à attaquer l'Empire romain, mais il est indéniable que l'arrivée des Huns a accéléré ce mouvement.

Le sommet de leur puissance sera pendant le règne du roi Attila qui réussira à unifier tous les Huns, pour les jeter sur l'Empire d'Occident. La campagne en Gaule tourne court suite à la défaite des Champs Catalauniques, mais la horde est toujours en mesure de piller la vallée du Pô l'année suivante.

Le grand Empire Huns ne survivra pas à Attila. Très rapidement, il se desagrège. Les huns feront encore parler d'eux en Asie (nord de l'Inde), mais on ne les reverra plus en occident.

les Huns en occident
Haut de pageQui étaient les Huns ?Quelques traits culturels des Huns

Les Huns entrent dans l'histoire occidentale quand, franchissant la Volga puis le Don, ils pénetrent en Europe et viennent se heurter au peuple des Alains.

 374 1 : Les Huns passent le Don et écrasent les Alains.

Les Alains battus sont dispersés. Une partie se régufie chez les Goths, demoralisant ces derniers et incitant une partie d'entre eux à se réfugier sur les terres de l'Empire. Ce mouvement aura à terme pour conséquences le désastre d'Andrinople et le Sac de Rome. L'arrivée des Huns touche indirectement les Romains, et c'est pour celà que les chroniqueurs les remarquent.

Avec l'arrivée au pouvoir d'Attila comme roi de tous les Huns, les choses vont changer. Les Huns s'attaquent directement à l'Empire romain, d'abord en orient, puis en occident.

 438 2 : Mort de Bléda. Attila est seul roi des Huns.
 441 3 : Les Huns ravagent les villes des bords du Danube.
 444 4 : Les Huns menacent Constantinople.
 7 avril 451 5 : Les Huns brûlent Metz, première ville martyrisée en Gaule.
 24 juin 451 6 : Aetius attaque la Horde. Les Huns se replient. Orléans est sauvée.
 20,21 et 22 septembre 451 7 : Aétius (Gallo-Romains) et Théodoric (Wisigoths) défont les Huns d'Attila aux champs Catalauniques (près de Troyes).
 452 8 : Les Huns ravagent la vallée du Pô.
 453 9 : Mort d'Attila et dislocation de son Empire. Les Huns se retirent en Russie méridionale.

Après la mort d'Attila, l'Empire hun se désagrège. Les Huns sont rapidement chassés d'Europe, et feront encore parler d'eux quelques temps dans le nord de l'Inde.

Quelques traits culturels des Huns
Haut de pageles Huns en occidentpas de paragraphe suivant

Les Huns étaient un peuple nomade, qui vivait principalement de l'élevage.

Les Huns étaient reconnus comme de féroces combattants. Ils furent utilisés parfois comme mercenaires, en particulier par le grand Flavius Aetius. Leur point fort était leur cavalerie légère. Elevant en nombre les chevaux, maitrisant l'équitation et connaissant l'étrier alors que les occidentaux l'ignoreront pendant longtemps encore, les guerriers étaient armés d'arc court, ce qui en faisait une redoutable cavalerie légère.

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (374) : d'après Wikipédia calendrier
 - 2 (438) : d'après "Attila" de R. Caratini p 260
 - 3 (441) : d'après "Attila" de R. Caratini p 260
 - 4 (444) : d'après "Attila" de R. Caratini p 260
 - 5 (7 avril 451) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 115
 - 6 (24 juin 451) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome I, p99
 - 7 (20,21 et 22 septembre 451) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome I, p 100
 - 8 (452) : d'après "Attila" de R. Caratini p 262
 - 9 (453) : d'après "chronologie de l'histoire ancienne" de Y. Papin p 115
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 21 mai 2017 ]