le Vième siècle
les grandes invasions
Page précédente : le IVième siècle
Page suivante : le VIième siècle
Résumé
Le nouvel empire romain d'occident est mal en point dès sa création. Pour se prémunir contre les invasions les plus belliqueuses (comme celle des Huns), et pour tenter d'endiguer un flux migratoire impossible à arreter, les autorités romaines ont installé sur les terres de l'empire de nombreux peuples germaniques (dont les Francs et les Goths). Les guerriers de ces peuples constituent des troupes auxiliaires qui representent maintenant l'essentiel de l'armée romaine.

Le dernier grand général romain, Aetius réussit à sauver l'Empire de la desintegration en contenant les peuples germains sur les territoires qui leur ont été assignés. Il réussit aussi à réunir la dernière grande armée romaine pour arreter Attila.

Après l'assassinat d'Aetius, plus rien ne peut empecher la chute de l'Empire. Les peuples germains prennent le pouvoir effectif sur les territoires qu'ils occupaient. L'Empire s'effondre et le dernier empereur est déposé. C'est la loi du plus fort, ou plutôt du plus astucieux : Clovis, l'ambitieux roi des francs saliens réussit à reconquérir un à un les territoires de l'ancienne Gaule pour en faire un unique royaume franc.

Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 13 mars 2017 ]

Page précédente : le IVième siècle
Page suivante : le VIième siècle