Philippe V
le long
Roi de France et de Navarre
Naissance
1293
Mort
3 janvier 1322
Généalogie
Blasons
Comtes de PoitiersComte de Poitiers
Début : decembre 1311 / Fin : 20 novembre 1316
Capétiens directsRoi de France = Philippe V
Début : 20 novembre 1316 / Fin : 3 janvier 1322
Rois de NavarreRoi de Navarre = Philippe II
Début : 20 novembre 1316 / Fin : 3 janvier 1322
Pour en savoir plus sur Philippe V :
Le régent Le régent
Le roi de France Le roi de France
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
Le régent
Haut de pagepas de paragraphe précédentLe roi de France

Depuis Hugues Capet, tous les rois capétiens avaient laissé un fils pour leur succéder. A sa mort, Louis X ne laisse qu'une fille (Jeanne) issue de son premier mariage, mais sa seconde femme (Clémence de Hongrie) est enceinte.

Jeanne est écartée car supposée illégitime à cause de l'adultère de sa mère (on lui donne la Navarre, que la France ne récupérera qu'avec Henri IV). Philippe de Poitiers (frère de Louis X) fait élire un pape (Jean XXII), prend le palais de la cité d'assaut et obtient la régence.

 15 novembre 1316 1 : Naissance de Jean Ier, fils posthume de Louis X le hutin.

Le bébé est un garçon, Jean. Il meurt au bout de quelques jours.

 20 novembre 1316 2 : Mort de Jean Ier, compté parmi les rois sans avoir été ni majeur ni sacré. Avenement de Philippe V.
Philippe V le long - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum
 6 janvier 1317 3 : Sacre de Philippe V le long.

Philippe de Poitiers se fait sacrer roi, et a posteriori justifie ce coup d'Etat par une interprétation erronée de la loi salique (loi des francs saliens de Clovis) créant un précédent qui interdit aux femmes de coiffer la couronne de France. Ce principe successorale est enteriné à la Chandeleur 1317 par une assemblée de notables.

 2 fevrier 1317 4 : La «Loi Salique» est confirmé par une assemblée comme règle successorale de la France.
Le roi de France
Haut de pageLe régentpas de paragraphe suivant

Il renoue avec la politique de son père et rappelle aux affaires les légistes de Philippe le bel.

Il met en oeuvre de nombreuses réformes comme une tentative d'unification des poids et mesures et des monnaies (et donc limitation du pouvoir des seigneurs qui pouvaient frapper la monnaie). Il édicte aussi une loi qui décrète inaliénable le domaine royal. C'en est donc fini du morcellement du domaine entre les enfants du roi.

 24 decembre 1317 5 : Mort du sénéchal de Joinville à 93 ans.
Joinville
 3 janvier 1322 6 : Mort de Philippe V le long sans héritier mâle. Avenement de Charles IV le bel.

A sa mort, il ne laisse que des filles. La loi qu'il a inventée pour monter sur le trône empêche ces dernières de lui succéder. La couronne passera donc à son frère Charles, comte de la Marche (troisième fils de Philippe le bel).

Cette personne est référencée dans l'ouvrage du père Anselme :

   - Tome I, p 93 et 94, dans la section « CHAPITRE III - Rois de France de la troisième race, dite des Capétiens ».

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (15 novembre 1316) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 30
 - 2 (20 novembre 1316) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 30
 - 3 (6 janvier 1317) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 93 - corrigé en tenant compte de l'ancienne mode
 - 4 (2 fevrier 1317) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1317)
 - 5 (24 decembre 1317) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome II, p 862
 - 6 (3 janvier 1322) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 31
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 21 mai 2017 ]