Blanche de Castille
Reine de France
Naissance
4 mars 1188
Mort
27 novembre 1252
Généalogie
Blason
Pages liées  
lien vers une page de sites associés à cette page
lien vers une page de livres associés à cette page
lien vers une page de films associés à cette page
La princesse
Haut de pagepas de paragraphe précédentL'enfance en Castille
L'enfance en Castille
Haut de pageLa princesseUn étrange mariage
 4 mars 1188 1 : Naissance de Blanche de Castille, future femme de Louis VIII.

Blanche est la troisième fille d'Alphonse VIII de Castille et d'Aliénor d'Angleterre.

Blanche a donc été elevée dans cette Castille directement en contact avec les musulmans toujours implantés en Espagne. La foi chretienne est pour ce peuple quelquechose de primordial, c'est ce qui les différencie de leurs voisins musulmans, toujours resentis comme des occupants bien qu'ils soient dans la péninsule depuis plus de 450 ans. C'est à cette situation politique et religieuse que Blanche doit sans doute sa grande religiosité, qu'elle transmettra à son fils Louis.

Par sa mère, elle est la petite fille d'Henri II Plantagenêt et d'Aliénor d'Aquitaine.

 6 juillet 1189 2 : Mort à Chinon d'Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre.

Elle est donc aussi la nièce du catastrophique nouveau roi d'Angleterre Jean sans Terre.

 6 avril 1199 3 : Mort du roi Richard Coeur de Lion, tué par une flèche au siège du château de Chalus.
 25 avril 1199 4 : Jean sans terre est couronné duc de Normandie dans la cathédrale de Rouen.
 25 mai 1199 5 : Jean sans terre est couronné roi d'Angleterre.

Sans illusion sur les capacités de ce dernier, la vieille reine Aliénor d'Aquitaine décide de marier une de ses descendantes avec Louis, le fils et héritier du roi de France Philippe Auguste. Elle espère par cette union lier les deux familles et sauver l'empire Plantagenêt. Malgré son grand âge et l'hiver, elle franchit en personne les Pyrénées pour chercher une de ses petites filles. Son choix se porte sur Blanche, plutôt que sur Berengère (qui épousera un jour le roi de Léon) ou Urraca (qui sera reine du Portugal).

Blanche quitte donc à 12 ans sa Castille natale, pour ne plus jamais la revoir.

Un étrange mariage
Haut de pageL'enfance en CastilleSous le règne de Philippe Auguste

Pour préparer le mariage de la jeune princesse de 12 ans et du jeune prince de 13 ans, les rois de France et d'Angleterre se rencontrent. Cette rencontre a lieu à la frontière entre les deux royaumes... c'est-à-dire près de Vernon dans le Vexin normand.

 22 mai 1200 6 : Traité du Goulet entre Philippe Auguste et Jean sans Terre.

Le traité du Goulet comporte 19 articles. Un seul concerne directement le mariage. Les autres règlent des problèmes de politique entre les deux royaumes. Jean sans terre obtient d'être reconnu comme roi d'Angleterre par son suzerain français. Une fois de plus, le rusé Philippe Auguste est le grand gagnant : il récupère une partie de la Normandie, met la main sur d'autres territoires donnés par Jean sans Terre en dot à Blanche. Et surtout, Blanche est désignée comme heritière de la couronne d'Angleterre si Jean sans terre mourrait sans héritier (au final, Jean sans terre laissera un fils).

Le royaume de France est alors frappé d'Interdit par le pape Innocent III à cause des démélées matrimoniales du roi Philippe Auguste. Cette sanction très lourde signifie l'interdiction aux prètres de faire sonner les cloches (qui rythment la vie à cette époque) ni de dispenser le moindre sacrement : en particulier, pas de baptême, pas d'enterrement... et pas de mariage.

Pour contourner cet interdit, le mariage eut lieu à Port Mort, sur les terres normandes du roi d'Angleterre, qui ne sont pas frappées d'Interdit. Le mariage du prince héritier de la couronne de France se passe donc sans faste, dans une petite église en terre étrangère.

 23 mai 1200 7 : Mariage du futur Louis VIII et de Blanche de Castille, futurs parents de Saint Louis.

Après le mariage, la cour rentre à Paris, sans faste supplémentaire. Aucune cloche ne sonne à l'entrée du cortège dans la capitale, l'évèque respectant les ordres de Rome.

Sous le règne de Philippe Auguste
Haut de pageUn étrange mariageLa reine

La vieille reine Aliénor d'Aquitaine va s'éteindre alors que commence le naufrage de l'empire Plantagenêt qu'elle a mis tant d'energie à défendre.

 6 mars 1204 8 : Prise de Château Gaillard par l'armée royale, puis chute de Rouen (en juin) et conquête de la Normandie.
 31 mars 1204 9 : Mort d'Aliénor d'Aquitaine.
 12 avril 1204 10 : Constantinople est prise d'assaut par les croisés.
 1206 11 : Le chef mongol Témoudjin est proclamé "Genghis Khan" (=chef suprême) par ses tribus.

Dans le sud de la France, l'assassinat du légat du pape met le feu aux poudres et marque le début de la sanglante croisade contre les Albigeois.

 15 janvier 1208 12 : Assassinat de Pierre de Castelnau, légat du Pape, par un écuyer du comte de Toulouse Raymond VI. Pretexte de la croisade contre les Albigeois.
 10 mars 1208 13 : Le Pape Innocent III prêche la croisade contre les Albigeois.
 22 juillet 1209 14 : Prise de Béziers par les Croisés. Massacre de la totalité de la population, cathares et catholiques confondus.

Blanche devient mère pour la première fois et donne un premier héritier à la dynastie capetienne.

 9 septembre 1209 15 : Blanche de Castille met au monde son premier enfant : un garçon prénommé Philippe.

Tandis que la croisade contre les Albigeois s'enlise, Jean sans terre se coalise avec l'empereur et le comte félon des Flandres. La monarchie capétienne a rarement été aussi menacée qu'au moment où Blanche met au monde son second fils, que l'histoire connait sous le nom de Saint Louis.

 12 septembre 1213 16 : Bataille de Muret : Raymond VI et Pierre II d'Aragon sont battus par Simon de Montfort.
 25 avril 1214 17 : Naissance du futur Saint Louis.
Philippe Auguste

Les ennemis de la France passent à l'action. Ils tentent d'écraser le fragile domaine royal entre marteau et enclume : au sud, le roi Jean sans terre marche depuis ses terres du sud ouest, tandis que l'empereur et le comte des Flandres attaquent par le nord. Philippe Auguste divise ses forces, envoyant son fils Louis (le mari de Blanche) à la rencontre du roi Jean, tandis que lui se porte en personne face aux assaillants du nord.

 2 juillet 1214 18 : Bataille de La Roche-aux-Moines. Le prince Louis défait le roi Jean sans Terre.
 27 juillet 1214 19 : Bataille de Bouvines. La France est victorieuse de l'Angleterre, de l'Empire et des Flandres.

La victoire française est incroyable et totale. Les vaincus ne s'en releveront pas.

Ces bonnes nouvelles pour le royaume sont assombries pour Blanche par la nouvelle de la mort de ses parents.

 6 octobre 1214 20 : Mort du roi Alphonse VIII de Castille, père de Blanche de Castille.
 31 octobre 1214 21 : Mort d'Aliénor d'Angleterre, reine de Castille et mère de Blanche de Castille.

Jean sans Terre, complètement discrédité, est balayé par une révolte généralisée de ses barons qui ont en assez de ses excès et ses erreurs. Les barons réclament l'aide de la France. Philippe Auguste refuse d'intervenir, mais « n'empêche pas » son fils de partir avec un corps expéditionnaire. Les barons anglais offrent la couronne d'Angleterre au prince Louis.

 1215 22 : Prise de Pékin par les Mongols.
 22 mai 1216 23 : Le futur Louis VIII débarque dans le Kent pour faire valoir ses prétentions sur la couronne anglaise.
 2 juin 1216 24 : Le futur Louis VIII fait son entrée dans Londres en liesse. Les barons anglais lui rendent hommage à Westminster.

Le prince Louis peut se croire roi d'Angleterre.

Malheureusement, le roi Jean choisit ce moment pour mourir, et les barons anglais se rallient à son fils, Henri III (encore enfant). Le prince Louis doit négocier et payer son départ précipité !

 19 octobre 1216 25 : Mort du roi d'Angleterre Jean sans terre.
 11 septembre 1217 26 : Traité de Lambeth : Le prince Louis de France (futur Louis VIII) négocie sa retraite d'Angleterre.
 1218 27 : Mort de Philippe, le fils ainé du prince Louis et de Blanche de Castille. Le futur Saint Louis devient héritier du futur Louis VIII.

Le règne de Philippe Auguste se termine en conflits avec la papauté à cause des différentes péripéties matrimoniale du roi. Dans le midi, la croisade contre les Albigeois fait toujours rage, et Philippe Auguste prend bien garde de ne pas y intervenir.

 14 juillet 1223 28 : Mort de Philippe Auguste à Mantes. Avenement de Louis VIII.
La reine
Haut de pageSous le règne de Philippe AugusteLa reine mère
 6 août 1223 29 : Sacre de Louis VIII et de Blanche de Castille à Reims.

C'est la première fois depuis Hugues Capet qu'un fils n'avait pas été sacré du vivant de son père. L'aspect électif de la monarchie française est oublié (même s'il en reste quelques survivances dans le protocole de la cérémonie du sacre) au profit d'un principe héréditaire en faveur de la famille capetienne.

Dans le midi, les evenements de la croisade contre les Albigeois tournent en faveur du nouveau comte de Toulouse Raymond VII qui a réussi à arracher à Amaury (fils de Simon de Montfort) toutes les conquêtes des croisés.

 14 janvier 1224 30 : Accord de Carcassonne entre Amaury de Montfort et Raymond VII.

Amaury de Monfort, sa cause perdue, transmet ses droits au roi Louis VIII.

 fevrier 1224 31 : Amaury de Montfort donne les droits sur les fiefs de son père à la couronne.

Après des tractations avec le Pape, Louis VIII se croise et part pour le Languedoc.

 30 janvier 1226 32 : Le roi Louis VIII se croise.

A part le siège d'Avignon, l'expédition a tout de la promenade militaire. Le Languedoc, terrorisé et anéanti par des années de guerre, se soumet. Louis VIII tombe cependant malade. Il remet la finalisation de la conquête du midi à plus tard, laissant quelques terres (dont Toulouse) à Raymond VII. La maladie l'emporte sur la route du retour.

 8 novembre 1226 33 : Mort de Louis VIII à Montpensier (Auvergne). Avenement de Louis IX (Saint Louis). Régence de Blanche de Castille.

Blanche se retrouve ainsi seule avec son roi de 12 ans.

La reine mère
Haut de pageLa reineLa mère
La mère
Haut de pageLa reine mèreLa régente

L'histoire a gardé de Blanche de Castille l'image d'une mère exigeante et omniprésente (voire abusive) envers son royal rejeton.

Elle joua a priori un grand rôle dans son éducation, et c'est sans doute de sa propre religiosité castillane que vient celle de Saint Louis (qui confinera au bigotisme). Elle lui aura de ce fait transmis des preceptes moraux très loin de l'esprit de Machiavel. Pour le meilleur (esprit de justice et d'équité. charité et soutien envers les démunis), mais aussi pour le pire (intolérance religieuse).

Blanche de Castille et Saint Louis

On a aussi reproché (vraisemblablement avec raison d'ailleurs) à Blanche son intrusion dans la vie de couple de Louis avec Marguerite de Provence. Difficile de trancher ce qui dans ce comportement tient de la raison d'état et ce qui tient de la possessivité.

Quelle que soit notre vision moderne sur l'éducation de Saint Louis par Blanche de Castille, elle fut considérée par la suite comme un idéal de formation morale et politique d'un roi (longtemps vénéré) par une mère considérée comme droite et exemplaire. Dans l'inconscient collectif, elle est un peu "la mère idéale d'un roi" (son opposé étant Isabeau de Bavière).

La régente
Haut de pageLa mèreLa conseillère
 29 novembre 1226 34 : Sacre de Louis IX (futur Saint Louis).

La régence de Blanche de Castille fut exercé avec un talent certain, dans des conditions pourtant difficiles.

Les grands féodaux de France n'attendaient qu'un signe de faiblesse du pouvoir royal pour relever la tête et tenter de s'affranchir du pouvoir royal qui n'avait cessé de progresser à leur détriment pendant les décennies précédentes. Le début de la régence de Blanche de Castille est donc très difficile car il lui faut lutter à plusieurs reprises contre les grands féodaux soutenus par le roi d'Angleterre.

Blanche de Castille - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum

La situation dans le Nord de la France stabilisée, Blanche de Castille contraint le comte de Toulouse à signer le traité de Meaux, mettant fin à la partie politique de la Croisade contre les Albigeois au bénéfice du pouvoir royal.

 12 avril 1229 35 : Signature du traité de Meaux (ou de Paris) et réconciliation de Raymond VII avec l'Eglise.
 1228 à 1238 36 : Construction du château d'Angers sur ordre de Blanche de Castille.
 11 fevrier 1229 37 : Traité de Jaffa : Le sultan Al-Kamel livre Jérusalem, Nazareth et Bethléem à l'Empereur Frédéric II de Hohenstaufen.
 27 mai 1234 38 : Mariage de Saint Louis et Marguerite de Provence.
La conseillère
Haut de pageLa régenteUne dernière régence

Même sa régence terminée, Blanche restera très présente et poursuivra son oeuvre en tant que conseillère priviliégiée de son fils.

 15 juillet 1240 39 : Bataille de la Neva : les russes d'Alexandre Nevski battent les suedois.
 6 decembre 1240 40 : Les Tatars (mongols) prennent et détruisent Kiev.
 1241 à 1248 41 : Saint Louis fait construire la Sainte Chapelle.
 23 août 1244 42 : Les croisés perdent définitivement Jerusalem.
Saint Louis
Une dernière régence
Haut de pageLa conseillèrepas de paragraphe suivant

Très mystique, Saint Louis décide de partir en croisade. Il confie en toute confiance la régence du royaume à sa mère qui a tout fait pour le dissuader de partir. Quand il la quitte, elle prophétise qu'elle mourra avant son retour.

 23 novembre 1248 43 : Prise de Séville aux musulmans par Ferdinand III, roi de Castille et de Léon. Il ne reste plus aux musulmans que le royaume de Grenade, qui paie tribut.
Saint Louis - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum
 1248 à 1250 44 : Invasion de l'Egypte par Saint Louis qui est vaincu et capturé.
 2 mai 1250 45 : Les mamelouks (anciens esclaves turcs) prennent le pouvoir en Egypte.
Saint Louis - Reproduction de sceau utilisée avec l'aimable autorisation du site Sigillum

 27 novembre 1252 46 : Mort de Blanche de Castille, veuve de Louis VIII et mère de Saint Louis.

Blanche meurt sans revoir son fils le roi, toujours retenu en terre sainte en attente du règlement de sa rançon.

Cette personne est référencée dans l'ouvrage du père Anselme :

   - Tome I, p 81 et 82, dans la section « CHAPITRE III - Rois de France de la troisième race, dite des Capétiens ».

Sources des dates citées dans cette page :
 - 1 (4 mars 1188) : d'après le site "généalogie des rois de France" article sur Blanche de Castille
 - 2 (6 juillet 1189) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome II, p 476
 - 3 (6 avril 1199) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome II, p 476
 - 4 (25 avril 1199) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 10
 - 5 (25 mai 1199) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 10
 - 6 (22 mai 1200) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome I, p 427
 - 7 (23 mai 1200) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 81
 - 8 (6 mars 1204) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome I, p 427
 - 9 (31 mars 1204) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 76
 - 10 (12 avril 1204) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1204)
 - 11 (1206) : d'après Wikipédia biographie
 - 12 (15 janvier 1208) :  d'après "Histoire générale de France depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours" de A. Hugo (1839), livre III p 227
 - 13 (10 mars 1208) : d'après "la tragédie cathare" de G. Bordonove p 107
 - 14 (22 juillet 1209) : d'après le site "linternaute.com" article
 - 15 (9 septembre 1209) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 82
 - 16 (12 septembre 1213) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 12
 - 17 (25 avril 1214) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 12
 - 18 (2 juillet 1214) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 25
 - 19 (27 juillet 1214) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 25
 - 20 (6 octobre 1214) : d'après Wikipédia biographie en langue espagnole
 - 21 (31 octobre 1214) : d'après le site "généalogie des rois de France" article sur Alienor d'Angleterre
 - 22 (1215) : d'après Wikipédia calendrier
 - 23 (22 mai 1216) : d'après Wikipédia calendrier
 - 24 (2 juin 1216) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1216)
 - 25 (19 octobre 1216) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 12
 - 26 (11 septembre 1217) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 12
 - 27 (1218) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 82
 - 28 (14 juillet 1223) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 79
 - 29 (6 août 1223) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 25
 - 30 (14 janvier 1224) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1224)
 - 31 (fevrier 1224) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome VI, p 71 - corrigé en tenant compte de l'ancienne mode
 - 32 (30 janvier 1226) :  d'après "Histoire de France depuis Clovis jusqu'à la mort de Louis XI" de F. A. Serpette de Marincourt (1841), volume 3 p 422
 - 33 (8 novembre 1226) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 25
 - 34 (29 novembre 1226) : d'après "la chronologie de l'histoire de France" de JC Volkmann p 25
 - 35 (12 avril 1229) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 13
 - 36 (1228 à 1238) : d'après le guide Michelin châteaux de la Loire (edition 1998), p 55
 - 37 (11 fevrier 1229) : d'après "les croisades et le royaume de Jérusalem" de G. Bordonove p 375
 - 38 (27 mai 1234) : d'après "les 2000 dates qui ont fait la France" p 13
 - 39 (15 juillet 1240) : d'après le site "Encyclopaedia Britannica" article
 - 40 (6 decembre 1240) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1240)
 - 41 (1241 à 1248) : d'après le site "histoire de l'Europe et de la Méditerranée" (rechercher 1241 puis 1248)
 - 42 (23 août 1244) :  d'après "Joachim de Flore et les milieux courtois", p 198
 - 43 (23 novembre 1248) :  d'après "Histoire des Arabes et des Mores d'Espagne" de L. Viardot, tome I, p 302
 - 44 (1248 à 1250) : d'après "l'histoire chronologique et généalogique de la maison royale de France" du père Anselme de Sainte Marie tome I, p 83 et 84
 - 45 (2 mai 1250) :  d'après le site "Histoire de l'Afrique"
 - 46 (27 novembre 1252) : d'après "le journal de la France" des Librairies Jules Tallendier tome II, p 861
Haut de Page
  Plan  |  Nouveautés  |  Index  |  Ressources  |  Contacts  |  Remerciements  |  Avertissement  |  Droits  |  Légendes  |  Sources  

© 2000-2017 : N. HIS - Site HIStoire  [ Dernière mise à jour : 20 avril 2017 ]